Une vie de colocataires

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Moinonyme le Jeu 24 Avr - 17:37

Arf :/ Je trouve que Maryza s'énerve un peu trop vite ^^'
Je viens juste de voir les autres épisodes ! Myckelle-Ange a un cancer ! C'est horrible ! J'espère qu'elle va guérir... :S

_____________________________________________
Vous aimez les Légacy ?
Vous aimez l'humour un peu pourri ?
Hé, Megane ! Tais-toi !
Megane: C'est une signature, hein. Raconte pas trop ta vie.
Breeef... Retrouvez Megane Cavanaugh dans son Légacy ! C'est par ici que ça se passe ! Et on en est déjà à la génération 4 !
avatar
Moinonyme
Descendance royale

Messages : 1021
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 21
Localisation : Devant mon assiette de la cantine de l'asile.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Mer 28 Mai - 12:12

Je fais tout pour vous faire détester Maryza parce que j'aime donner des frissons! Vous allez comprendre ce que je veux dire plus tard! Ah que j'ai hâte de voir votre réaction pour les derniers épisodes (c'est dans longtemps rassurez-vous je ne fais que commencer XD)

Roulement de tambour... Voilà enfin l'épisode 5! Oui oui, je suis enfin rendue à 5 épisodes après tout ce temps XD Je vais poster sur une base un peu plus régulière maintenant ^^



Explications...?
Épisode 5:




Myckelle-Ange travaille sur sa peinture en silence. Ne plus penser, ne plus réfléchir, faire le vide, voilà ce qui passe en boucle dans la tête de Myckelle-Ange. Puis, elle pousse un cri de rage et laisse tout tomber.

- Il n'y a rien à faire! Pourquoi je n'arrive pas à penser à autre chose?!

Myckelle-Ange soupire et va vers la fenêtre de la chambre. Maryza est partie deux jours après l'événement au bar chez ses parents, ne supportant plus l'ambiance glaciale dans l'appartement.

- Ça fait une semaine qu'elle est partie... Et si jamais je me retrouvais à devoir payer le loyer toute seule?



Myckelle-Ange s'assoit sur son lit.

- Je suis méchante de penser des choses comme ça, pour une fois que j'avais ce qu'on appelle une «amie», j'ai tout gâché... Je ne comprend juste pas pourquoi elle s'est fâchée aussi rapidement...

Des heures passèrent avant que Myckelle-Ange se décide à sortir à l'extérieur pour se changer les idées.



- C'est une belle journée aujourd'hui, même s'il fait un peu froid, se dit Myckelle-Ange en resserrant sa veste autour d'elle.

Elle marche dans les rues adjacentes avant de se retrouver dans un parc. Myckelle-Ange soupire, puis s’assoit sur un banc.



Son cellulaire vibre. Elle voit qu'elle a reçu un texto de Maryza.

Salut Myckelle-Ange... Je suis désolé pour ce qu'il s'est passé au bar. Si j'ai pris les nerfs très facilement pour une raison qui n'est pas vraiment valable, c'est que j'avais déjà la tête pleine de problèmes que je dois régler et Édouard a été la goutte qui a fait déborder le vase. Je sais, je ne t'ai rien dit à propos de ces fameux «problèmes» dont je te parle maintenant, mais je ne voulais pas t'importuner avec cela, tu avais déjà l'air d'en avoir assez sur les épaules comme cela. Je reviens demain. Je m'excuse encore. - Maryza.

La jeune fille fixe son cellulaire avant de l'éteindre. Elle fixe le vide.

- Reste que je ne comprend toujours pas son problème... Elle est mieux de s'expliquer quand elle va rentrer.

Myckelle-Ange se lève pour marcher un peu. Après quelques temps, elle commence à avoir mal au niveau de la poitrine.

- Eurgh...

D'un coup, celle-ci ressent une douleur beaucoup plus intense. Sa respiration est difficile. Myckelle-Ange sait malgré elle ce que ça veut dire. Son médecin l'avait avertie.

Mademoiselle, je dois vous dire... Vous avez un cancer. Votre poumon droit est atteint. Il n'y a qu'un seul moyen pour vous de survivre, car même la chimio ne pourra rien faire vu l'état avancé de votre cancer. Il vous faut un nouveau poumon. Sans cela...

Myckelle-Ange s'écroule sur le sol. Elle tente d'ouvrir son cellulaire, mais elle perd connaissance avant d'y arriver.



Le lendemain...



Maryza entre dans l'appartement.

- Myckelle-Ange?

Aucune réponse.

- Je t'en prie, je m'excuse, arrête de bouder! Je vais t'expliquer...

En faisant le tour de l'appartement, Maryza se rend compte qu'elle est seule. Elle remarque qu'il y a un nouveau message sur le répondeur qui date de la veille et décide de l'écouter.



Bonjour Myckelle-Ange, ici le docteur Laflamme. C'est pour confirmer votre demande pour être sur la liste d'attente pour un nouveau poumon. J'attends de vos nouvelles.

- QUOI?! Je... Elle... Non... Ce n'est pas vrai... Elle ne m'a rien dit...

Maryza tombe sur ses genoux en essayant d'encaisser le choc.



Des larmes coulent sur les joues de Maryza. Ça lui prend un temps avant de réagir.

- Où est-ce qu'elle est? J'espère qu'il ne lui ai rien arrivé de grave!

Elle sort de l'appartement en vitesse.

- Au moins, il fait beau et chaud aujourd'hui... se dit-elle en se mordant la lèvre inférieure.

Maryza va aux endroits préférés de Myckelle-Ange. Elle crie son nom partout et demande à des passants s'ils l'ont vu. Elle tombe sur un charmant garçon qui lui donne une piste.

- Je l'ai vu traîner dans le parc hier après-midi.
- Merci!

Maryza se dirige vers le parc en question et en fait le tour. Elle ne trouve toujours pas Myckelle-Ange. Elle trébuche sur un petit objet. C'est le cellulaire de Myckelle-Ange. Maryza s'écroule en pleurs sur le banc proche.



- Qu'est-ce qui s'est passé? Où es-tu? Myckelle-Ange...
- Mademoiselle? Ça va?

Un homme s'approche d'elle et la relève tout doucement. Il la traîne vers une table de pique-nique pour essayer de lui faire avaler quelque chose, pensant qu'elle avait peut-être faim. Maryza refuse gentiment.



- Ça fait deux fois en deux jours que je vois une demoiselle en détresse dans ce coin!
- De quoi parlez-vous? renifle Maryza.
- Hier, il y avait une jeune fille aux cheveux violets qui s'est écroulée ici, et maintenant...
- Elle est où?
- Hein?
- Où est Myckelle-Ange? Je suis sûre que vous parlez d'elle!
- La jeune fille d'hier? À l'hôpital... Vous la connaissez?



Maryza devient aussi blanche qu'une feuille vierge et sa bouche reste grande ouverte avant qu'elle arrive à prononcer quelques mots.

- C'est ma colocataire...
- Je peux vous accompagner à l'hôpital.
- Ok...

[Édit]: Je viens de remarquer que... En fait, je sais pas trop comment fait Myckelle-Ange pour tenir sa palette de peinture sur la première photo XD


Dernière édition par Sora le Jeu 9 Avr - 15:29, édité 1 fois

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Ayonah le Mer 28 Mai - 12:43

Je viens de lire tous les épisodes : c'est vraiment original ! J'espère que Myckelle-Ange va s'en sortir, des deux filles elle est ma préférée :3
avatar
Ayonah
Fouineur des mers

Messages : 346
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Mer 28 Mai - 14:43

Merci ^^ Pour Myckelle-Ange... On verra ce que ça donne x)

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Jeu 19 Juin - 18:17

Badum-tss! Voilà le prochain épisode!

Épisode 6


Le temps est venu
Épisode 6:




À sa sortie de l'hôpital, Myckelle-Ange soupire. Elle remarque alors Maryza, qui l'attend de pied ferme.

- Tu vas mieux? demande Maryza.
- Oui...

Un silence embarrassant s'installe entre les deux filles.

- On va à l'appartement? fini par dire Maryza.
- Ok.

Rendues à l'appartement, Maryza referme la porte et se retourne. Des larmes tombent de ses joues, déconcertant Myckelle-Ange.



- J'ai vraiment eu peur pour toi, fait alors Maryza. Quand j'ai entendu le coup de téléphone qui disait... Qui disait...
- Du calme Maryza, je vais mieux, ce n'était qu'une crise, l'air était remplie de pollen et j'y suis allergique, ça n'a pas aidé...
- Tu imagine seulement si ça aurait été fatal?! Je n'aurai pas pu le supporter, je me suis fâchée contre toi pour rien du tout et là tu...
- Arrête, tu dramatise là. Relaxe un peu et viens t’asseoir, je crois qu'il est temps qu'on s'explique un peu.

Les filles se dirigent vers le divan, mais Myckelle-Ange tire sur le bras de Maryza avant de se rendre.



- Je ne te l'ai pas dit parce que je ne voulais pas être un poids pour toi. Je ne veux pas être un poids pour personne. Je ne veux pas être dépendante de quiconque, mais j'avoue que parfois, c'est dur de devoir gérer tout toute seule... Ça me faisait du bien quand on parlait de tout et de rien nous deux. Tu m'as manquée.

Maryza sourit. Les deux filles se font un câlin.



- Je crois que c'est à mon tour de m'expliquer... Assis toi.

Myckelle-Ange obéit, puis lève la tête vers Maryza.



- Bon, tu sais, je m'excuse vraiment de m'être fâchée pour Édouard. Tu ne méritais pas ça et je le regrette.
- C'est de ma faute, je...
- Non, coupe Maryza. C'est juste de ma faute, pas de la tienne, point à la ligne.

Myckelle-Ange se tait.

- L'autre chose que je te cachais jusqu'à présent...

Maryza fait une pause. Elle inspire et expire profondément, tentant de prendre du courage.

- Louisiana et moi... On sort ensemble.
- Oh.



Myckelle-Ange éclate de rire après une minute de silence.

- Qu'est-ce qui te fais rire?!
- Je m'attendais à pire! Genre, tu as tué quelqu'un et Louisiana t'aidait à cacher ça, ou d'autres trucs du genre... Mais non! Tu sors avec elle! C'est trop mignon! Quand est-ce que je vais la rencontrer?
- Tu... Ça ne te dérange pas que...
- Que tu sors avec une fille? Non! Pourquoi je m'offusquerais pour ça?
- Tous mes amis là-bas se sont moqués de moi et de Louisiana... Louisiana veut déménager près d'ici pour elle aussi changer d'air. J'ai essayé de leur faire comprendre...

Sur ces mots, Maryza fond en larmes.

- Oh Myckelle-Ange, je suis tellement heureuse que tu m'accepte... Eux, ils m'ont tous rejetée. Je suis la risée dans ma ville natale. Tu imagine? Tu es la meilleure colocataire possible! Sauf qu'il faudrait que tu fasse un peu plus le ménage et...
- Ah là, je te reconnais! Je te cuisine un bon petit plat? J'entends ton ventre gargouiller depuis qu'on est rentrées!
- Je ne dirai pas non, dit Maryza avec un sourire en coin.

Une heure plus tard, les filles sont assises autour du plat que Myckelle-Ange a préparé.



- J'ai une question stupide, commence Myckelle-Ange entre deux bouchées.
- Vas-y.
- Tu es juste aux filles ou tu es...?
- Je suis lesbienne, répond Maryza. Les garçons, ça me dégoûte totalement!
- Donc, avec Édouard...
- J'étais juste terriblement mal à l'aise avec lui! rit Maryza.
- Ça explique tout!
- Toi?
- Quoi, moi?
- Tu es hétérosexuelle? questionne Maryza.
- En fait, je ne sais pas trop... Je n'ai jamais sorti avec personne!
- Va falloir changer ça, ma vieille! Sinon, tu vas te ramasser avec une quarantaine de chats!
- C'est mignon, des chats! Justement, je pensais que...
- Je te vois venir, tu en veux un ici? Le truc, c'est que j'y suis allergique. Désolé...
- Oh, dommage.
- C'est quoi, je ne suis pas de bonne compagnie?
- Mais non, ce n'est pas ça!
- Arrête, je sais que je suis la meilleure personne sur terre.
- Toujours en train de te vanter hein?
- Toujours.


Dernière édition par Sora le Jeu 9 Avr - 15:30, édité 1 fois

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Moinonyme le Jeu 19 Juin - 18:45

C'est trop court, à quand la suite ? :D
Je suis soulagée que Maryza soit revenue et qu'elle se soit réconciliée aussi vite avec Myckelle-Ange. Hâte de voir Louisiana aussi ! :)
Mais je suis quand même inquiète pour Myckelle-Ange :/

_____________________________________________
Vous aimez les Légacy ?
Vous aimez l'humour un peu pourri ?
Hé, Megane ! Tais-toi !
Megane: C'est une signature, hein. Raconte pas trop ta vie.
Breeef... Retrouvez Megane Cavanaugh dans son Légacy ! C'est par ici que ça se passe ! Et on en est déjà à la génération 4 !
avatar
Moinonyme
Descendance royale

Messages : 1021
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 21
Localisation : Devant mon assiette de la cantine de l'asile.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Sam 21 Juin - 1:10

D'ici la semaine prochaine! :)

Contente que ça te plaise!

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Mer 25 Juin - 19:19

V'là la suite! :)

Épisode 7


Le passé resurgit toujours au pire moment
Épisode 7:



D'un mouvement habile, Myckelle-Ange réussit à passer au niveau suivant dans son jeu vidéo. Elle a un sourire qui s'étend sur le visage.

- Tu n'as pas autre chose à faire? demande Maryza.
- Non, j'ai congé aujourd'hui, je vais en profiter, j'avais acheté ce jeu il y a quelques jours sans jamais avoir le temps d'y toucher!
- Il y a du courrier pour toi, fait Maryza en lançant les lettres sur les genoux de Myckelle-Ange.

Myckelle-Ange met sur pause son jeu avant d'ouvrir les lettres en question. L'une d'elle n'est qu'une facture pour son cellulaire, une autre, de la publicité et la dernière est une lettre de sa mère. Curieuse, elle la déplie.

Salut jeune indépendante!
J'ai essayé de te joindre sur ton cellulaire, sans succès. Sais-tu que tu peux l'ouvrir? J'aimerai avoir de tes nouvelles. Appelle-moi, j'ai quelque chose à te dire.
Ta mère, Carine.


- Oups... fait Myckelle-Ange.
- Qu'est-ce qu'il y a?
- J'ai oublié de donner le numéro d'ici à mes parents. Ils doivent être vraiment fâchés, je crois que la dernière fois que j'ai donné de mes nouvelles, c'est un peu avant de me faire faire cette nouvelle coupe de cheveux...
- Tu vas finir par m'expliquer ce qu'il s'est passé entre toi et tes parents un jour? Ce n'est pas normal ton affaire.
- Un jour peut-être.

Maryza soupire, puis ouvre l'ordinateur. Myckelle-Ange se lève et prend le téléphone. Elle compose le numéro de ses parents, un peu tremblante.



- Bonjour?
- Salut maman.
- Myckelle-Ange! Tu daigne ENFIN m’appeler?
- Je...
- Il n'y a pas de je qui tienne! J'étais morte d'inquiétude!
- Je m'excuse maman, je vais tout t'expliquer...
- Ça va, je sais pourquoi tu fais ça chérie...
- Ne ramène pas ça sur la tapis, je t'en prie! Je ne veux plus y penser!
- Tu n'as jamais voulu en parler avec moi! Tu as préféré fuir! Tu m'as laissée toute seule...
- Maman...
- Il est mort maintenant! Mort! T'entends ça?!
- Que...?
- Oui, mort, ça a fini par le tuer! Je suis toute seule maintenant, toute seule...

Sur ce, la voix de sa mère se brise. Myckelle-Ange verse quelques larmes en entendant tout ça. Son père est mort. Même si elle ne l'avait jamais vraiment aimé, apprendre cela la chamboule.

- Reviens ici, je t'en prie... dit sa mère après quelques minutes à sangloter.
- Tu ne peux pas me demander ça! s'énerve Myckelle-Ange. Je t'avais avertie de ne pas revenir me voir en me suppliant de retourner à la maison!



- Mais...
- Non maman, je ne reviendrai pas. Tu as perdu ta fille à cause de tes décisions stupides!
- Myckie...
- N'essaye même pas! De toute façon, tu sais quoi? J'ai le cancer! lâche Myckelle-Ange en criant. Je ne sais même pas si j'en ai encore pour longtemps! Ne viens pas en rajouter une couche, je n'en ai pas besoin, tu n'avais qu'à penser aux conséquences avant!
- Non! Ce n'est pas vrai, tu ne peux pas...
- Oui, je suis malade à cause de papa. Tu vois le mal qu'il a fait à ta fille unique? Celle pour qui tu n'as même pas daigné à lever le moindre petit doigt pour elle?
- Je...
- Bye maman.

Myckelle-Ange raccroche. Elle s'effondre sur le sol, puis, ne pouvant plus contenir ses larmes, elle éclate en sanglots. Maryza s'approche.

- Myckelle-Ange...
- Laisse-moi tranquille!
- Mais...
- LAISSE-MOI TRANQUILLE!



Myckelle-Ange se relève, puis court et s'enferme dans la chambre. Elle s'écroule sur son lit pour pleurer toutes les larmes de son corps.
Pendant ce temps, Maryza tente de s'occuper le mieux qu'elle le peut, mais sans succès. Ce qui venait d'arriver lui tournait sans cesse dans la tête. Elle finit par se connecter sur Internet pour voir si son amie de toujours était là. Par chance, celle-ci est effectivement présente.

Maryza: Louisiana, je dois te parler!
Louisiana: Qu'est-ce qu'il y a mon cœur?



Maryza déballe tout à Louisiana, ce qui venait de se passer et à quel point elle s'inquiète pour Myckelle-Ange.

Louisiana: Change-lui les idées mon amour! Parle-lui de n'importe quoi, sauf de ça.
Maryza: Peut-être qu'elle va vouloir en parler...?
Louisiana: Elle te fera signe alors.
Maryza: Je ne me sens pas à la hauteur... J'ai l'impression d'être une très mauvaise amie avec elle.
Louisiana: Tu as bien dit qu'elle n'avait jamais vraiment eu d'amis avant toi?
Maryza: Oui...
Louisiana: Ma belle, elle ne sait juste pas comment agir avec des amis, ce n'est pas toi le problème. Invite-la à sortir, justement demain c'est le festival d'automne, pourquoi ne pas y aller? Elle ne se confiera probablement pas, donc le mieux que tu puisse faire, c'est de la faire sourire un peu, tu ne crois pas?
Maryza: Peut-être...
Louisiana: Courage, je sais que tu peux y arriver! Bon, je dois te laisser, il se fait tard. Je t'aime!

Maryza lui souhaite bonne nuit avant de fermer son ordinateur. Incertaine, elle se fait un souper, puis cogne à la porte de la chambre.



- Myckelle-Ange... As-tu faim?

N'ayant aucune réponse, elle ouvre la porte.


Dernière édition par Sora le Jeu 9 Avr - 15:30, édité 1 fois

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Moinonyme le Mer 25 Juin - 19:31

Hih ! Si ça se trouve Myckelle-Ange a encore eu un malaise ! Naaah !

_____________________________________________
Vous aimez les Légacy ?
Vous aimez l'humour un peu pourri ?
Hé, Megane ! Tais-toi !
Megane: C'est une signature, hein. Raconte pas trop ta vie.
Breeef... Retrouvez Megane Cavanaugh dans son Légacy ! C'est par ici que ça se passe ! Et on en est déjà à la génération 4 !
avatar
Moinonyme
Descendance royale

Messages : 1021
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 21
Localisation : Devant mon assiette de la cantine de l'asile.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Mar 22 Juil - 21:26

Bonne lecture!

Épisode 8


L'enterrement
Épisode 8:
- Myckelle-Ange?



Maryza entre dans la chambre. Elle trouve Myckelle-Ange couchée dans son lit, en train de dormir. Une larme coule sur sa joue. Maryza prend une couverture et recouvre Myckelle-Ange, puis sort de la chambre pour aller manger. Maryza passe le reste de la soirée à tourner en rond et en se torturant les méninges avant d'aller se coucher. Elle touche le front de Myckelle-Ange et s'assure que celle-ci est toujours en vie avant de s'endormir.



Le lendemain matin, Myckelle-Ange se lève la première. Elle s'assoit sur son lit, songeuse. Maryza avait malheureusement été témoin de la scène. Devrait-elle lui révéler son passé? Après quelques réflexions, Myckelle-Ange décide que si Maryza lui posait des questions, elle irait avec les grandes lignes. Elle n'avait pas besoin de tout savoir. Myckelle-Ange se lève pour aller faire sa toilette. Maryza émerge lentement du sommeil en entendant la douche couler. Elle soupire.



Plus tard, les filles se retrouvent devant un somptueux petit-déjeuner préparé par Myckelle-Ange. Maryza lui jette quelques regards en biais avant que Myckelle-Ange s'impatiente.

- Quoi?
- Euh... Ça va?
- Ça n'a jamais été aussi bien de toute ma vie, ironise Myckelle-Ange.
- Je suis désolée...
- Désolée pour quoi? Ce n'est pas de ta faute si j'ai eu deux parents comme ceux-là. Je dois par contre partir pour la fin de semaine. C'est les funérailles de papa.

Maryza s'étouffe avec sa nourriture.

- Quoi?
- Tu as bien entendu.
- Myckelle-Ange... Mes condoléances...
- Bof. Il était temps qu'il meurt.
- Pourquoi dis-tu ça?
- C'est à cause de lui si j'ai le cancer.
- Il fumait?
- Énormément.
- Oh...
- Je vais me préparer. Je dois choisir quels vêtements je vais mettre pour y aller.
- D'accord... Tu sais que tu peux me parler s'il y a quelque chose qui te tracasse, non?

Myckelle-Ange fait une pause. Elle regarde attentivement Maryza. Non. Elle doit se la fermer.



- Merci, c'est correct. Ça va.

Myckelle-Ange se lève, lave son assiette puis va dans la chambre. Maryza soupire et se gratte la tête. Elle ne sait plus quoi faire avec tout ça, et décide donc de texter Louisiana pour qu'elles aillent magasiner ensemble.

Myckelle-Ange se rend à l'aéroport pour retourner chez elle un peu plus tard dans la journée. Ce vieux bout de pays. Elle n'avait pas vraiment le choix de revoir ce lieu où elle avait passé son enfance. Même si elle déteste son père, elle tient à voir si celui-ci est bel et bien mort. Myckelle-Ange embarque dans l'avion et s'envole vers son village natal.

Arrivée sur place, elle ne peut s'empêcher de soupirer. Elle avait fuit cet endroit et voilà qu'elle devait y retourner. Elle se trouve une chambre d'hôtel – hors de question d'aller dormir chez sa mère -, puis, se rend au cimetière. Le temps d'exposition du corps de son père avait expiré avant qu'elle arrive sur place, mais son corps n'était toujours pas enterré. Myckelle-Ange se dirige vers le cimetière, où seule sa pauvre mère est présente.

- Salut, m'man...

Sa mère se retourne et se jette dans les bras de sa fille en pleurant.

- Si tu savais chérie comme tu me manque!

Myckelle-Ange fait une grimace. Sa mère la lâche et essuie son visage avec un mouchoir.



- Il n'y a personne d'autre... fait remarquer Myckelle-Ange.
- Ton père n'a jamais été très aimé par les gens d'ici, tu le sais bien ma belle.
- Hum.
- Pense-tu revenir habiter avec moi maintenant qu'il n'est plus là?
- Aucune chance.
- Pourquoi?
- Tu veux juste te défouler sur moi maman.
- C'est loin d'être vrai!
- Ça ne sert à rien maman. Je ne reviendrai pas ici.



Il y a un moment de silence entre les deux filles. Une prière dite par le prêtre se fait entendre, puis, le cercueil se fait enterrer sous les yeux de la seule famille restante du vieil homme décédé.

- Il est mort de quoi?
- Cancer généralisé.
- Normal, avec toute cette boisson et les cigarettes dont il ne pouvait pas se passer...
- C'est vrai que tu as le cancer?
- Oui. Si papa ne décidait pas de me punir en me soufflant sa fumée secondaire au visage, je ne l'aurai pas eu, ce fichu cancer.
- C'est de ma faute...
- Oui ce l'est maman.
- Je regrette, reviens s'il te plaît...



- Tu peux arrêter avec tes combines, elles ne fonctionne plus.
- Mais...
- Tu n'es pas sincère d'une miette.
- Myckie... Je dois te dire quelque chose. Tu as un frère jumeau mort-né. En fait, je ne suis même pas supposée d'être capable d'enfanter. C'est un miracle que tu aille survécu.
- Tu es en train de me dire que je ne suis pas voulue...
- Je t'aime pareil.
- Hum...
- La tombe de ton frère est juste à côté de ton père.



Myckelle-Ange s'approche lentement de la tombe. Elle y voit le nom de Mathis.

- Mathis... C'est joli.
- J'ai toujours souhaité avoir un garçon avant d'apprendre que j'étais stérile.

Tout ça en est trop. Myckelle-Ange fond en larmes. Sa mère la prend dans ses bras.

- Pleure, c'est normal, ton père est mort, c'est un choc...

Myckelle-Ange voulait crier à quel point sa mère se trompe sur ses sentiments, mais choisi de se taire. Comme d'habitude.


Dernière édition par Sora le Jeu 9 Avr - 15:31, édité 1 fois

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Moinonyme le Mer 23 Juil - 8:58

Hou j'ai eu peur en voyant le titre ! D: J'avais oublié la mort du père de Myckelle-Ange et j'ai cru que c'était d'elle qu'il s'agissait ^^ contente de m'être trompée. Myckelle-Ange n'a pas intérêt à retourner avec sa mère ! Genre "Ah au fait, tu as eu un frère jumeau mais je te l'ai jamais dit avant"... Wut Oo

_____________________________________________
Vous aimez les Légacy ?
Vous aimez l'humour un peu pourri ?
Hé, Megane ! Tais-toi !
Megane: C'est une signature, hein. Raconte pas trop ta vie.
Breeef... Retrouvez Megane Cavanaugh dans son Légacy ! C'est par ici que ça se passe ! Et on en est déjà à la génération 4 !
avatar
Moinonyme
Descendance royale

Messages : 1021
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 21
Localisation : Devant mon assiette de la cantine de l'asile.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Jeu 24 Juil - 15:11

Hahaha xD C'était le but :3

Oui, la mère de Myckelle-Ange est folle, elle aime ça déprimer sa fille encore plus en lui disant des choses comme ça... La rendre bien malheureuse quoi. Pauvre choue je ne l'épargne pas quoi ^^''

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Mione le Dim 2 Nov - 18:58

Après trois mois sans mise-à-jour, l'histoire est mise en Abysse Littéraire.
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Sora le Jeu 9 Avr - 15:18

Qui est-ce qui recommence à écrire? C'est moiiiii!

Mes Sims ne fonctionnaient plus, j'ai dû tout recommencer, et le temps ainsi que l'envie n'était pas au rendez-vous.... Mais maintenant, oui! Donc, voilà l'épisode 9!

Avant de vous laisser lire l'épisode, je me dois de vous donner quelques petites explications. J'ai dû recommencer ma partie AU COMPLET. Cet épisode est donc un pont vers la suite, je suis pas mal obligée de faire un saut dans le temps. Je n'ai plus Saisons d'installé non plus (ma soeur joue avec le CD, et je ne veux pas installer Vers le Futur sur mon ordinateur, car il était la cause de bugs, ce qui fait que mon CD de Saisons est le plus récent... Mais c'est ma soeur qui joue avec.  Donc bon voilà, ne faites pas gaffe que ça va être toujours 'l'été' dehors à partir de maintenant haha). J'ai refait mes Sims, avec seules différences plus de mauve dans les cheveux de Myckelle-Ange et une nouvelle coupe de cheveux pour Maryza (vu que je n'ai plus l'ancienne). J'ai aussi modifié l'appartement (dont je vais vous faire faire un petit tour à la fin). Voilà, je vous laisse, bonne lecture!

Épisode 9


Des nouvelles
Épisode 9:



Pendant mon voyage de retour, je n'ai pas arrêté de penser au comportement de ma mère à l'enterrement de mon père. Ma mère avait toujours eu le don de me dire ce que je ne voulais pas entendre dans les pires moments qui soit. Une fois qu'elle s'était mis en tête de me le dire,  ça pouvait arriver n'importe quand, n'importe comment, exactement comme ce qui s'est passé. J'ai eu une crise suite à l'annonce de ma mère, m'envoyant à l'hôpital pour quelques jours, ralongeant ainsi ces moments si agréables avec ma mère (notez ce sarcasme très profond).

J'aurai pu avoir un frère, rendant ma vie moins vide, moins seule. Mais non, je n'avais pas le droit à ça, moi. Toujours seule avec mes pensées, avec mes problèmes, jamais personne pour m'aider. Je comprend en même temps pourquoi ma mère a choisi un tel moment. La mort de mon père a dû raviver sa blessure de perdre une personne qui lui était chère. Elle doit m'en vouloir d'être encore en vie, moi qui ai laissé mon père pourrir dans son coin sans l'aider et en lui criant toujours dessus, l'énervant alors qu'il était faible du coeur. Être la jumelle survivante alors qu'elle voulait l'autre plus que tout. La laisser toute seule devant tant d'épreuves. Ce n'était que la karma qui venait me rendre visite en me s'assurant que je reste toujours seule avec ma tête.




Une fois arrivée, Maryza est venue m'accueillir, voulant savoir si j'allais bien. Je lui ai raconté en gros tout ce qui m'était arrivé. Elle a rouspétée contre ma mère un bon bout de temps, et sans le vouloir, cela m'avait fait du bien. Elle est même venue me porter le petit-déjeuner au lit le lendemain. J'ai été touchée. J'ai remerciée Maryza.

Maryza s'était aussi fait faire une nouvelle coupe de cheveux pendant mon absence. Elle m'a aussi dit qu'elle avait une envie de changement au sujet de l'appartement, et j'étais d'accord, à une seule condition: qu'on se ramasse l'argent par nous-même pour payer les rénovations. Maryza a acceptée et s'est trouvé un boulot comme lectrice d'horoscope. J'étais sceptique au début, mais aussi surprise en même temps qu'elle décide de travailler. Maryza m'avoua qu'elle avait aussi envie d'être indépendante en me voyant faire. De toute façon, si elle croyait à de telles choses, c'était de ses affaires après tout. Ça reste quand même un changement impressionnant de la part de Maryza! Nous avons fêté cela avec un bon souper au restaurant.

Avec nos deux salaires et parce que nous n'avions pas à payer de factures quelconques, car le père de Maryza était le propriétaire de l'immeuble, nous avions pu redécorer et rénover l'appartement après un an d'économie. Je me sentais non plus une ''emprunteuse'' d'appartement, mais bel et bien chez moi. Suite aux rénovations, j'ai supplié le père de Maryza de me laisser payer un loyer, car je n'avais pas du tout envie de vivre aux crochets de personne. Ça ne l'a pas dérangé plus qu'il le faut, mais il était quand même surpris que je lui demande une telle chose.




Du côté de Maryza, elle est toujours avec sa petite amie Louisiana. Elle m'avoua qu'elles s'étaient disputées après mon départ, mais tout semblait s'être arrangé. Ses collègues de travail ainsi que son boulot lui permettait d'oublier quelque peu son ennui de son ancienne vie chez ses parents. Maryza était resplendissante de ces changements. Elle mûrissait et cela lui allait très bien. Elle s'était aussi mise à l'écriture et à la lecture et a même réussi à publier un roman de fiction qui a fait un malheur. Ça m'a vraiment étonnée! Maryza s'investissait à fond dans ses nouveaux projets. Elle a apparemment compris qu'elle ne pourra pas toujours être une petite princesse tout au long de sa vie.



J'ai continué de peindre, mes tableaux valaient de plus en plus chers lorsque je les vendais et j'en étais heureuse. Voir que je n'étais pas juste une bonne à rien me donnait confiance en moi. Chaque peinture était pour moi une façon de montrer aux gens ce qu'il pouvait y avoir dans ma tête. Toutes mes pensées, mes désirs, mes peurs y étaient transférés et partagés. J'ai vendu un tableau à un musée. Je me sentais pour la première fois de ma vie comprise par des inconnus. Ça m'a encouragée à me battre contre mon cancer qui, malgré tout, commençait à gagner du terrain. Ce n'était pas encore super dangereux, mais j'avais un peu peur. Pour une fois que tout allait quand même bien, je ne voulais pas que ça s'arrête maintenant. Je me repose le plus que je peux et fait bien attention à ce que je mange pour ne pas empirer mon cas.



Un seul hic qui me titillait était que j'étais jalouse de Maryza. Tout allait bien pour elle. Elle était entourée d'amis, elle était en couple et heureuse, n'avait aucun problème majeur, pouvait faire ce qu'elle voulait sans se préoccuper des conséquences. Tout le contraire de moi. Voir cela en permanence me rendait parfois malade. Je sortais souvent marcher dans le parc près de chez nous pour décompresser. Voir autant de bonheur inaccessible était une torture. Même si nous vivions ensemble depuis un bon bout de temps, je n'étais toujours pas capable de me confier à Maryza. Quelque chose nous séparait, moi et elle. Nous sommes de deux mondes différents et cela ne changera jamais.



Je me suis aussi acheté une guitare. Je ne sais pas trop encore comment en jouer, mais je peux jouer quelques notes par-ci par-là. J'aime la musique, car elle permet de remplir ma tête d'autres choses que mes pensées noires. J'avais envie de composer mes propres chansons pour partager mes sentiments avec le monde, comme les groupes avec qui je travaillais. Mais la différence est que moi, je travaillerais en solo, comme je l'ai toujours fait. C'est beaucoup plus facile comme cela de toute façon. Reste à voir où cela va me mener!



Aujourd'hui, Myckelle-Ange a décidé d'aller marcher dans le parc, comme à son habitude. Une blondinette jouait du panio et la journée était superbe, rendant l'atmosphère joyeux et carrément magique. Tout était beau autour d'elle. C'est des jours comme ceux-là qui rendent le sourire à la jeune fille. Si seulement tout pouvait rester comme cela à jamais... Hors, le téléphone de Myckelle-Ange sonne, la ramenant à la réalité. Elle prend le téléphone et répond:

- Bonjour?
- Salut, je parle bien à Myckelle-Ange Lecavalier?
- Oui c'est bien moi.
- J'ai quelque chose à vous annoncer...

Bonus!:

Un petit tour de l'appartement ça vous tente? :D Voilà les photos!

La vue quand on entre:


Couloir d'entrée:


Cuisine:


Salon:


Bureau/Coin lecture:


Chambre côté Maryza:


Chambre côté Myckelle-Ange:


Salle de bain:



& Juste parce que j'aime le toutou Hibou haha:


_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de colocataires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum