Concours secret de la Saint-Valentin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Mione le Dim 9 Fév - 3:34


Surprise !

Bonjour tout le monde !

Eh bien, pendant que tout le monde travaillait sur ses affaires, moi aussi je travaillais sur quelque chose et... dans le dos de tout le monde ! Moi qui ai une sainte horreur de la Saint-Valentin, je me suis dit "Mione... Quand même ! Et les membres eux ?", alors j'ai décidé, dans mon coin, d'organisé un concours secret qui durerait environ une semaine... donc... voilà ! Surprise !

Le principe est très simple, dans votre messagerie, vous avez tous reçu un message de ma part avec une image, c'est une moitié de coeur avec un numéro. Sachez qu'un autre membre sur le forum à l'autre partie du coeur avec le même numéro et votre but ? Le trouver !

J'ai former les couples et je me suis dit... Rah... mais ils sont intelligent, ils vont envoyer un message à tout le monde et ils vont se trouver facilement, alors j'ai décidé de corser les choses :

Dès que vous avez trouver votre partenaire, vous devez faire en sorte de me prouver à moi, que vous êtes LE couple de Simplicity ! Que vous êtes le plus beau, le meilleur, le plus "Awwww" de tout le forum ! Vous avez carte blanche ! Ça peut être une histoire, une image, un vidéo, ce que vous voulez, mais vous devez me convaincre !

Vous avez jusqu'au 15 février pour m'envoyer votre participation (l'un des deux partenaires) si vous voulez participer, sinon, juste ignoré.

Par contre, sachez une chose... Il y a deux prix en jeu. Le couple gagnant recevra 20 perles chacun, ainsi que le titre personnalisé de leur choix !

Pour toute les autres participations, c'est 5 perles qui seront attribués !

Bonne chance à tous et que l'amour soit avec vous !

Ps : Non je ne suis pas dans le concours, quand même... mais les autres membres du staff... oui ! Excluez les VIP, ils ne sont pas inclus dans la partie.
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Mione le Dim 16 Fév - 3:25


Eh voilà, la semaine est déjà terminée ! Je suis heureuse d'avoir reçue de nombreuses participations et je suis contente que ce petit défi/concours vous ai plu.

Alors voici comment les résultats seront affichés, c'est en ordre décroissant, de la dernière place à la première place, d'accodak ?

Encore félicitation à tout le monde, sachez que chaque participations vous ont valu 5 perles à vous et votre partenaire.





Jx2-TLoove et Angélique23587

Spoiler:


Claire Biouty, 30 ans, habite à Riverview, sans enfants mais en couple avec Scott Graveur . Simsette normale avec un passé, un présent et un avenir . D'ailleurs , parlons un peu de son passé : Il y a 10 ans, elle était en couple avec Matéo Gismer, ils sont restés ensemble 5 ans oui mais Claire l'a quitté, pourquoi ? J'y viens : Claire voulait une famille, une vie posée, alors que Matéo lui ne voulait des enfants que vers 30 ans, continuer à faire la fête avec ses amis ... Claire se disait que ça lui passerait, mais non : A 25 ans Matéo voulait toujours continuer à faire la fête avec ses amis et ne voulait toujours pas d'enfants pour l'instant . Pour Claire s'en était trop ! Alors elle partit vivre à Starlight Shores, c'est là qu'elle rencontra 3 ans après son déménagement Scott Graveur, le garçon parfait ! Enfin, pour Claire, car il lui promit plein de choses mais jamais elles ne se réalisèrent . Ils partirent vivre à Riverview et y vivent encore aujourd'hui . Pourquoi je vous parle de son passé ? Car maintenant, Claire n'était plus heureuse avec Scott . Elle pensait à Matéo, lui au moins quand il lui promettait des choses, il tenait sa promesse : Scott non . Elle avait tellement envie de le revoir ! Mais ça allait changer ... C'est un beau matin, on est samedi et comme tous les samedis, Claire partie faire un jogging, elle courut pendant 1 heure environ, puis se mit assise sur un banc près d'une maison a vendre . Mais quand elle se releva et regarda devant la maison ... -Matéo !? Cria Claire -Claire ! Mais qu'est-ce que tu fais là ? -J'habite ici . Et toi ? -Je viens d'emménager, tu veux rentrer un peu . -Volontiers ! Ils rentrèrent chez Matéo, Claire était contente de le revoir ... -Alors tu habites ici depuis combien de temps ? Demanda Matéo -Je vis ici depuis 2 ans, après être partie de Sunset Valley je suis allée à Starlight Shores, c'est là que j'ai rencontré Scott puis on est partis à Riverview , ici quoi -Donc tu as un petit ami, tu es mariée ? -Non, c'est tendu entre nous en ce moment, a vrai dire on ne se parle plus -Ça doit être dur pour les enfants . -Je n'ai pas d'enfants, dit Claire en se retenant de pleurer -Quoi ? Toi qui es partie car je ne voulais pas d'enfants toute suite, tu n'as pas d'enfants ?! -Non . Dis Claire en s'effondrant en larmes Matéo la prit dans ses bras -Ne pleure pas dis Matéo en essayant de la rassurer Il lui donna un paquet de mouchoirs, elle sécha ses larmes et se moucha -Je vais y aller ... dis-elle -D'accord , n'oublie pas que je suis là pour parler ! On s'appelle, d'ailleurs tu as toujours le même téléphone ? -Oui, dit Claire en rigolant et sortant son portable de sa poche -Le téléphone préhistorique Ils éclatèrent de rire , Matéo appelait toujours le portable de Claire comme ça car elle l'avait depuis l'âge de 13 ans Elle partit, la journée s'était déroulée comme d'habitude . Le mardi, le portable de Claire sonna -Allô ? -Claire ? C'est Matéo ! -Ah Matéo, ça va . -Oui, tu voudrais venir au karaoké ce soir . -Euh ... tous les 2 ? -Oui, ça te gêne . Je peux inviter des... -Non non ça ne me gêne pas ! -D'accord , je viens te chercher vers 19h on mange là-bas . -Ok, a ce soir alors ! -À ce soir Le soir, il arriva un peu en avance (a 18h45), il sonna -Ouais c'est mes pizzas . Demanda Scott en ouvrant la porte -Euh non ... -T'est qui toi ?! -Je suis là pour Clai... -Alors toi tu touches pas a ma meuf ok ?! ne remet plus jamais les pieds ici tu m'as compris j'espère !? Dis Scott en prenant Matéo par le cou Claire arriva à ce moment-là -LAISSE LE SCOTT ! -C'est qui lui ? Claire t'est en couple avec moi ok .! Alors tu sors pas avec des mecs (surtout lui !) -Alors déjà lui il a un prénom ! Il s'appelle Matéo, et non on est plus ensemble Scott ! Ça fait 2 mois qu'on se parle plus ! Demain je pars c'est décidé ! -Mais mais ... je t'aime moi ! Dis Scott en essayant de se rattraper -Pas moi ! répondis t-elle en lui mettant une baffe Claire et Matéo partirent en rigolant Ils allèrent au karaoké, ils n'y avaient pas beaucoup de monde ! ils chantèrent : Sous le vent de Garou & Céline Dion (en duo) Coup de coeur de Kenza Farah & Soprano (toujours en duo) et Céline chanta Mon ange de Nolwenn Leroy (en regardant Matéo droit dans les yeux) Vers 23h, ils partirent et s'installèrent dans l'herbe -Du coup tu ... tu veux rester dormir chez moi ce soir ? Demanda Matéo -Euh ... oui je veux bien . Répondit Claire Ils allèrent donc chez Matéo Ils s'embrassèrent, la suite se fit naturellement . Le lendemain, Claire alla rechercher ses affaires chez Scott (Elle n'avait presque rien à prendre), Maintenant, Claire et Scott ont 35 ans, une petite-fille de 4 ans qui se prénomme Salomé, et bientôt un autre bébé ! FIN

J'ai bien aimée votre histoire, mais je ne trouvais pas que ça vous représentait, en fait pas du tout. Le but du défi était de montrer que vous étiez le meilleur couple du forum et non pas montrer que Claire et Scott font le plus beau couple. Malgré tout, l'histoire est bien narrée, tout est bien préparée, j'ai quand même aimée faut pas se méprendre ! Si ça aurait parler de vous deux, vous auriez surement été un peu plus haute.




Liloo et Sora

Spoiler:
Déjà, on y sent tout l'amour que porte Sora pour Liloo! Ce bel et grand amour!
Vous savez que Sora aime tout les gens, alors comment convaincre que Sora en pince pour Liloo plus que pour les autres? Et comment vous convaincre que Sora et Liloo sont le plus beau couple du forum en cette belle année de 2014?

Commençons par lire cette histoire, celle-ci raconte la rencontre de nos deux belles tourterelles:



Lors d'une chaude journée ensoleillée, Sora et son petit ami se promenaient dans le parc. Ils s'embrassèrent.

- Je t'aime tellement mon amour!
- Moi aussi ma chérie!

Une jeune fille au prénom de Liloo vit tout cela. Elle n'en croyait pas ses yeux, son amoureux la trompait avec une autre fille!



- Qu'est-ce que tu fais ici? Pourquoi est-ce que tu embrasse cette fille au lieu de moi? Bâtard! Dit la vérité!
- Je ne te connais pas... fit le jeune homme.
- C'est qui elle? Tu me trompe hein? Dit-lui! Dit-lui que tu sors aussi avec moi! Enfoiré!
- Tu ne lui parle pas comme ça! cria Sora.



Elle gifla Liloo. Liloo ne se laissa pas faire, elle frappa Sora au ventre qui tomba par terre.



- Arrêtez! hurla le jeune homme. Je vais vous dire la vérité.

Sora se releva et jeta un regard noir à Liloo.



- En fait, je m'amusais avec vous deux, je suis marié, vous voyez...
- Quoi? laissa échapper Sora.
- Abruti!



Liloo le gifla. Sora fit pareil en l'insultant de tous les noms.



- Viens, on s'en va, fit Liloo en tirant Sora par le bras.



Les deux jeunes filles firent connaissance. Elles comprirent bientôt à quel point une relation entre deux filles étaient bien plus simple qu'avec des hommes qui ne font que draguer sans vraiment entamer de relation sérieuse!



Voilà le début d'une relation, ma foi, on a vu mieux, mais ça commence solide!

Alors, Liloo et Sora, ayant vécu la même chose, commencèrent à faire connaissance. La relation évolua rapidement; bientôt, elles étaient inséparables! Même sur le forum, elles étaient pratiquement connectées en même temps!

Liloo en avait marre de vivre proche de tous ces mecs aussi tordus les uns que les autres, alors Sora proposa à Liloo de déménager avec elle dans une belle et grande maison de Monte Vista. Liloo accepta avec plaisir.

À Monte Vista, tout changea rapidement. En effet, cette ville n'accueillait aucun garçon hétéro! Tous étaient homo ou bie! Liloo n'en revenait pas. Sora avoua rapidement à Liloo qu'elle était bie. Liloo finit par découvrir qu'elle l'était aussi!

Ou elle a compris qu'elle n'avait pas le choix? Chuuuuut, ça ne change rien à la suite de l'histoire!

Alors, les filles se sont mises à sortir ensemble. Elles vivaient des hauts et des bas, comme tout couple, puis vient ce jour... Qui est en fait ce matin même de la St-Valentin en 2014!



Sora attendait sa bien-aimée devant la maison. Elle avait une surprise. Lorsque Liloo arriva, les deux filles s'embrassèrent.



Bonjour jolie fleur! Alors, comment ça s'est passé à ton travail aujourd'hui?
Comme d'habitude! Il y a eu des clients débiles, mais ça, ça ne changera jamais!



Sora sourit, puis prit les mains de Liloo.

J'ai quelque chose à te dire, commença Sora.



Elle mit un genou à terre.

Veux-tu m'épouser?

Liloo n'en revenait pas!



Oui, je le veux!

Les deux filles, heureuses, s'embrassèrent encore une fois.



J'ai quelque chose à te dire aussi, fit Liloo.
Quoi?
Je t'aime!
Moi aussi je t'aime chérie!
Ah j'ai adopté un pauvre orphelin qui vivait dans la rue! On l'accueille dès demain! ria Liloo.

Sora ria elle aussi. N'importe ce que Liloo décidera, elle la suivrait jusqu'au bout du monde!

Vous sentez tout l'amour entre les deux filles? Ai-je mis assez de photos pour vous le prouver?

En tout cas, quel couple magnifique! Quoi de plus fort que deux filles qui adoptent et se marient?

Les deux filles sont heureuses ensemble et voulaient vous le prouver! Maintenant, laissons-les, je les entends dans leur chambre, je crois que j'ai assez espionné comme ça!

Ce que j'ai le plus aimée avec votre histoire, c'est l'étrange qu'on y retrouvait, deux hétéros qui deviennent lesbienne d'un coup, ça arrive, mais j'ai trouvé ça un peu trop sec. J'ai aussi aimée la non-censure et que l'histoire est en très grande liberté sur l'homosexualité et j'ai adoré ça, j'ai beaucoup aimer que vos personnages s'aiment beaucoup, mais je n'ai pas ressenti autant cet amour que dans les autres après vous et c'est pour cette raison que vous êtes en quatrième place. L'histoire est bien dirigée, bien faite, mais il manquais un petit... un petit quelque chose voyez-vous ? Vous avez fait du bon boulot quand même hein ? Félicitation à toutes les deux et que votre amour perdure haha !




Heavyweater et Heavyweater !

Spoiler:
Elle et moi                                                                                          
Nous sommes faites l'une pour l'autre
Elle est moi
Nous sommes une seule et même personne
Nous faisons partie des votre
Et lorsque l'on nous additionnes
On obtient l'amour
Le véritable
Celui qui dure toujours
Celui qui est fiable
Celui qui transforme nos jours
En fable
On fusionne
Et jamais l'on ne s'abandonne
Même lorsqu'une soudaine tristesse
Envahit notre cœur
Comme une douce caresse
Qui tente d'effacer notre bonheur
Nous la repoussons
Avec notre espoir
Et face à elle nous gagnons
Nous vainquons le désespoir
Et nous écoutons
Tard le soir
La douce symphonie
Qu'est la mélancolie
Ma solitude et moi
Sommes, j'en suis persuadée
Le plus beau couple qui soit
Et celui qui mérite de gagner.

Ah ma chère Heavy ! J'ai été touchée de savoir que malgré que ta coéquipière ne se présente pas, tu l'ai quand même fait toi-même. Tu montre que la St-Valentin, même quand on est seul, eh bien on peut être aimé, il n'y a rien de plus puissant que l'amour et l'acceptation de sois-même et je te donne la troisième place à cause de ça, parce que tu as compris qu'il fallait me surprendre et j'ai adorée ton petit poème ! Bravo ;)




Sleio et Leilan

Spoiler:



Dans la paisible ville de Sunset Valley, il y avait un étrange centre d’art qui réunissait les talents de la ville et des environs. Son architecture si singulière était une œuvre en elle-même. Elle fascinait les visiteurs, si ce n’est plus que les expositions du lieu.



Il régnait un silence calme et docile. Pas une âme ne vivait en ces lieux. Pas une ? Si, une unique. Artémicia attendait tranquillement installée sur le bord d’un fauteuil. Elle aimait les lieux. Une odeur de peinture et de produit chimique régnait dans la pièce. Ô comme elle appréciait cette odeur si singulière. C’était comme une amie fidèle qui la suivait partout, errant dans son sillage.



Cette tranquillité, c’était tout ce qu’elle recherchait depuis toute petite. Une paix si difficile à trouver dans cette société où tout va vite, où tout va mal, où la lutte est presque vaine. Elle, elle se sentait enfin vivre parmi les peintures. Ses peintures… Artémicia était une artiste montante, découverte il y a peu par le conservateur de Sunset Valley et depuis peu par les habitants de la ville. Elle n’était pas peu fière de son avancé dans l’avenir, mais ses débuts étaient difficile. L’exposition touchait presque à sa fin et aucun tableau n’avait trouvé acquéreur. Certes, elle ne faisait pas cela pour l’argent, mais elle avait besoin de vivre malgré tout.
L’artiste soupira puis reporta son attention sur sa dernière œuvre.



Arriva alors une femme en robe rouge. Elle fut discrète car Artémicia ne la remarqua seulement lorsqu’elle se gratta gorge. Un peu vexée d’être extirpée de ses pensées, la demoiselle lui lança un regard en biais, voulant lui signifier qu’elle ne voulait être dérangée. Mais l’intruse n’en eut cure et entama la conversation.

- Excusez-moi, Mademoiselle, mais on m’a dit de m’adresser à vous.
- Pardon ?

L’étonnement était lisible sur le visage de l’artiste, bien que l’incrédulité criblé son corps. Cette femme était étrange. Elle s’exprimait d’une voix douce et charmeuse, avec un léger accent snob. Elle réveillait en Artémicia une espèce de haine sans limite qu’elle n’avait éprouvée depuis bien des années.



L’incompréhension et la réaction de l’artiste arracha un soupir à la nouvelle arrivante.

- Je me suis peut être mal exprimée…  J’aurais aimé avoir des renseignements sur un des tableaux.
- Oh ! Fut tout ce qu’Artémicia trouva à répondre face à l’exaspération grandissante de la femme en rouge.

Elle se leva cependant, osant faire face à cette femme charismatique et sublime qui la dominait légèrement, perchée sur ses hauts talons. A mieux la regarder, Artémicia lui trouvait un petit quelque chose de familier, ce petit quelque chose de suffisant qu’elle émanait lui donnait un arrière-goût amère dans la gorge.



- Que puis-je pour vous ? Artémicia n’aimait pas se répandre en parole inutile, parler lui coûter, mais cela faisait partit de son travail malgré tout.
- C’est simple : j’aimerai acheter une des œuvres de l’exposition.

Cette nouvelle tomba aussi fulgurante qu’une averse sur Artémicia, qui abasourdie ne pouvait qu’ouvrir et fermer la bouche, tel un poisson hors de l’eau. Cette réaction arracha un léger rire à la femme en rouge. Elle ferma les yeux. « Non… Même ce rire est si similaire… »

- Allô ?! S’impatienta la dame en rouge.
- Oh ! Oui pardon… J’ai du mal à réaliser.

La femme se pencha vers elle, menton dans une main, le coude soutenu par la deuxième, elle fronça les sourcils tout en observant mieux l’artiste timide. Elle claqua des doigts, tout en la pointant de l’index.

- Vous êtes l’artiste ! S’écria-t-elle.
- En… En effet…. Bégaya Artémicia.
- Cela tombe bien ! Vous allez pouvoir m’expliquer l’œuvre !



Cela estomaqua Artémicia. Avait-on forcément besoin d’une explication ? Une peinture s’appréciait de différente façon, propre à chaque spectateur. N’était-elle pas capable d’avoir son propre avis sur la peinture ? Devant le mutisme de l’artiste, la femme en robe se plaça devant la toile, tout en gardant les bras croisés.

- Vous savez, Mademoiselle, je suis capable de me faire une idée sur votre toile, si c’est cela qui vous inquiète, mais j’ai envie de connaître son origine, son histoire. Car elle a bien une histoire, non ? On y ressent tant de chose. De la haine, de la rage, de la tristesse et aussi de l’espoir.

Cette intruse venait de résumer dans les grandes lignes l’état d’esprit qu’avait alors Artémicia lorsqu’elle la peignit. Cela la fit sourire malgré elle. La dame en rouge remarqua son sourire et ne put s’empêcher de lui rendre.

- Vous me faites un drôle d’effet, vous savez ?
- Pardon ? L’artiste était un peu chamboulée par cet aveux, elle ne voyait pas très bien où cette femme voulait en venir.
- Oui, comme une espèce de nostalgie qui nous étreints, comme lorsqu’on parcoure un vieil album photo. Etrangère et connue à la fois.
- Je comprends ce que vous voulez dire. Pour tout vous dire, Madame, vous me faites la même impression, mais pour ma part ce sont des souvenirs que j’aimerais effacer de ma vie.

Cela arracha un sourire en coin à la dame en rouge qui reporta son attention sur la peinture.

- Serait-ce ces souvenirs qui ont permis la naissance de cette toile ?
- En effet, en parti, tout du moins.
- Cela ne m’étonne guère. La mélancolie qui se dégage du personnage est la même que celle qui peint votre visage au moment même.
- Vous plaisantez ?! S’étonne Artémicia.
- Non.
- Je ne me savais pas si transparente.
- Vous ne l’êtes pas. Pas réellement, lui assura-t-elle avec un autre sourire. C’est juste que j’ai appris à déchiffrer les sentiments des gens.



Elle se tourna et fit quelques pas, comme pour réfléchir. Harmonie ne fut guère une fille facile plus jeune. Dès l’enfance, elle s’en prenait aux autres. Elle avait même son bouc émissaire favori, mais la petite disparue un beau jour. Ce qu’elle était devenue ? Un véritable mystère, mais la femme en rouge avait eu moult remords.

Elle surprit le regard d’Artémicia sur elle, curieux et sondeur. Cela lui arracha un autre sourire, serein et tranquille.

- J’en oublie les convenances. Je m’appelle Harmonie. Harmonie de Saint Clos.
- Artémicia… Souffla cette dernière. Rassurez-moi… de Saint Clos est votre nom de jeune fille ?
- Oh ! Elle se mit à rire. Non, c’est le nom de mon mari. Je ne suis pas de Sunset Valley, je suis en simple déplacement.  Pourquoi ?
- Harmonie… Harmonie de Bridgeport ?  Artémicia s’éloigna d’elle de deux pas, les yeux grands ouverts, stupéfaite.
- En effet… On se connait ?



Artémicia se prit la tête dans la main tout en soupirant. Elle n’espérait pas revoir cette fille avant longtemps. Jamais même. Son déménagement fut salvateur et voilà qu’elle retombait sur sa persécutrice ?! Qu’avait-elle bien pu faire pour mériter cela.

Harmonie sembla enfin la reconnaitre. Ses yeux s’agrandirent à son tour puis elle se mit à hurler dans la galerie.

- Non ! C’est pas possible ! Qu’est-ce que tu as a changé ?!

Artémicia ne savait quoi dire, ni quoi faire.

- Je vois que tu m’en veux…
- Excuses-moi de ne pas partager ta joie. Répliqua, cinglante, Artémicia.

Harmonie soupira. Après tout, comme cela pouvait-il être autrement. Elle l’avait persécuté dès le jardin d’enfant, et le destin s’acharnait sur la pauvre Artémicia, en les mettant tous les ans dans la même classe, ce depuis la maternelle jusqu’au lycée.




En même temps, comment Harmonie n’aurait-elle pas pu s’en prendre à elle. La petite Artémicia était la fille qui ne parlait à personne. Que ce soit à la cour de récréation ou en classe.  Et cela ne semblait guère la déranger. Elle paraissait sereine et en paix avec elle-même. Cette tranquillité échappait alors à Harmonie, qui prit cette attitude pour de la provocation. Elle ne voulait pas qu’Artémicia se croit supérieure à elle. Elle, Harmonie de la plus prestigieuse famille de Bidgeport.



Que pouvait-elle penser ? Que pouvait-elle faire pour s’amuser ? Un simple livre arrivait à arracher un sourire de bonheur à la petite Artémicia. Cela hérissait Harmonie qui prenait cela pour de la suffisance. Elle n’avait pas le droit d’être plus heureuse qu’elle.  La plus heureuse c’était elle. La plus parfaite c’était elle !

Artémicia était l’enfant discrète, intelligente et brillante. Elle, elle était l’exubérante, la stupide Harmonie. Ô Combien de fois ses parents lui ont reproché de le ne pas être la première de la classe. Elle vouait une rage sans fond à la petite timide.



Alors chaque jour, elle se mit à l’embêter en l’insultant, lui volant ses lunettes, la provoquant, en la rabaissant. Mais son manque de réaction attisa sa haine. Harmonie n’arrivait pas à comprendre ce genre d’attitude, elle qui ne connaissait que les cris, l’exigence et la perfection.



Les années eurent beau passer, Harmonie ne changea pas. Artémicia ne pouvait plus la voir, ni la supporter, pourtant elles étaient toujours dans la même classe. Et cette année, l’horreur suprême : elles étaient assises côte à côte à de nombreux cours.  Mais un jour, la colère la domina.



- Regardes Harmonie ! C’est la petite fifille à son papa ! S’extasiait faussement l’une des comparses de l’ennemi.
- Alors Artémicia, dit Harmonie avec dédain, on prend un peu le soleil ? C’est inutile pour toi. C’est pas plus bronzée que t’attira les mecs. C’est tout juste si tu attires une mouche.
- Ahaha ! Une mouche ! S’esclaffait la brune.  




Artémicia lui lança un regard mauvais, empli de haine.  Elle devait réagir, ne put se laisser marcher sur les pieds. Après tout, elle ne lui avait jamais rien fait, ni jamais rien demandé ?! Qu’avait à lui reprocher Harmonie ?

- Franchement, tu devrais pas être ici ?! Tu nous gâches la vue avec tes lunettes et tes tâches de rousseurs ! T’es moche, si laide que tu fais pleurer les anges !

Trop c’est trop ! Artémicia serra les poings et les dents. Elle devait se contrôler. Elle n’était pas une fille violente, elle ne frapperait jamais personne. Pas même cette peste d’Harmonie.  Alors qu’elle se retournait pour s’en aller, Harmonie l’acheva en l’insultant de plus belle.

- Dis, c’est vrai que tu vas partir ? Non ça nous arrangerait ! Il parait que ta mère n’est qu’une salo*e qui se tape tous les hommes de la ville.



Le mot de trop. L’insulte qui digne d’une goutte d’eau, fit déborder le vase. Artémicia fit volte-face, les yeux larmoyant et empli de rage.

- Ne parles pas de ma mère ?!
- Oh ! Enfin un son ! On se demandait si tu savais parler ?! Et je parle de ta mère si je veux.
- Tais-toi ?!
- Vois la vérité en face ! Elle se tape n’importe qui, n’importe quoi ?! Une vrai pu** !
- Silence !!!! Hurla Artémicia, cela eut pour effet de la faire taire. Va donc voir ailleurs si j’y suis ! Et si tu veux des ragots, va donc voir ton si cher et saint père ! Et rappelles lui que le viol est un crime.
- Quoi ?!
- Tu m’as parfaitement entendu !



Harmonie ne tint plus et la gifla. Malheureux geste que voilà, les lunettes d’Artémicia dévièrent, tombant presque. Elle n’était pas une grande sportive, ni une combattante, mais cette gifle résonna en elle comme un appel. Son cœur lui hurlait de riposter, de ne pas laisser impuni ces reproches, ces insultes injustes et totalement fausse.  

Elle gifla à son tour Harmonie qui, stupéfaite porta une main sur sa joue meurtrie. Jamais elle ne se serait sue capable de répliquer. Et pourtant, elle venait de le faire. Les deux sbires d’Harmonie poussèrent un hoquet de stupeur lorsqu’elles virent leur amie se jeter sur Artémicia.



S’en suivit une étrange bagarre, ou cris et griffures furent de mises. Artémicia sentait qu’on lui tirait les cheveux dans tous les sens, les jurons s’échappant de la bouche de son ennemi. Bien entendu, elle avait mal, mais la rage qui l’animait était au-dessus de tout cela. Plus de dix années de silence remontaient à la surface, voulant crier leur haine et leur peine. Sans attendre, Artémicia répliqua, la mordant comme une enragée. A son tour, Harmonie hurla et se débattait, mais Artémicia ne lâcha prise, le sang commençait à s’écouler de sa bouche. Cela horrifia son assaillante qui commençait à pleurer.

La bagarre ne dura guère longtemps, séparées par les surveillants. Elle fut conduite auprès du directeur qui exigeait des explications. Mais aucune d’elles ne dit mot, trop fière pour l’une, trop honteuse pour l’autre.



Elles avaient toutes les deux la tête baissée, se rappeler de ca était éprouvant. La peine étreignait Artémicia, tandis que la honte se peignait sur le visage d’Harmonie. La femme en rouge osa tendre une main vers l’artiste, qui l’observa, hébétée.

- Je sais qu’il est trop tard pour ça, mais j’ai toujours voulu m’excuser Artémicia. J’étais une enfant stupide et orgueilleuse qui ne prêtait foi qu’aux commérages. Je n’ai jamais pris la peine de réfléchir par moi-même.

Artémicia pesa le pour et le contre. Après tout, elle n’était pas obligée de lui pardonner. Elle avait souffert tant de temps à cause d’elle. Être un souffre-douleur n’était pas une position que l’on enviait. Et surtout, on n’aidait pas ce genre de personne.
Pourtant, elle avait aimé discuter avec elle, ces cinq dernières minutes. Trouver en une autre personne la même vision des choses, la même sensibilité… C’était une occasion très rare ! Et puis, malgré l’injustice qu’elle avait vue dans les propos d’Harmonie, à l’époque, elle n’avait pas tort. Sa mère avait cocufié son père, avec le père d’Harmonie. Cela avait engendré le divorce de ses parents. Elle avait alors déménagé de Bridgeport avec son père pour s’installer à Sunset Valley et y trouver la paix.



Elle accepta la poignée de main, scellant ainsi un nouveau départ dans leur vie.

- J’accepte tes excuses, Harmonie. Mais je suis un peu perdue…
- Moi aussi, je dois bien l’avouer…
- Surtout que j’ai accusé ton père de viol…
- Oh ça… ne t’en fais pas ! Lorsque ma mère a appris son …esprit volage, elle l’a mis à la porte, en conservant toute sa fortune. Cela lui arracha un rire franc. Ce lui a bien fait les pieds.  



- Alors amies ?
- Amies…



Oui, il était temps de faire table rase du passé. Oublier les mésaventures, vivre de nouveau le sourire aux lèvres. Si on grandit, c’est pour mûrir. Et mûrir c’est aussi pardonner. Les querelles d’enfants mènent souvent à la discorde, mais les ans passant, les souffrances deviennent souvenirs et les souvenirs deviennent des bons moments que l’on passe entre amis.

J'ai adorée votre histoire dès que je l'ai reçue ! L'amitié, l'art, tout ça, je trouvais que ça vous représentait totalement ! J'ai aussi aimée que vous donniez à vos personnages des noms qui vous représentes. Artémicia est le nom que j'aurait parfaitement vu pour Sleio et Harmonie pour toi Leilan, ce sont d'excellents choix. J'ai aussi aimée que vous différiez des autres avec une amitié au lieu de l'amour et que vous montriez que la St-Valentin c'est aussi une période de pardon et de renouveau dans les sentiments. J'ai beaucoup aimée votre travail, félicitation à vous deux, sincèrement, ce fut dur de choisir entre vous et les gagnants.




Les grands gagnants : Shloupi et FooksScSims !

Spoiler:
C'était par un beau 14 février, sur une perdue île au milieu des océans...




-Ah, vous voilà ma chère! Quel ravissement de vous revoir enfin, mon cœur n'en pouvait plus de se languir de vous.
-C'est pour moi un plaisir partagé, et un véritable bonheur que de savoir notre relation toujours si intense.


-Mais je vous en prie, vous vouliez me montrer quelque chose, n'est-ce pas?
-Oh, bien sûr! Je vous en prie, suivez-moi, ma douce.


-Seigneur! Qu'est-ce là?
-Une propriété de ma famille de longue date, mais je tenais à vous la faire découvrir en ce jour spécial...


-Doux jésus, vous vous êtes surpassé!


-Je vous en prie, ma tendre, marchons un peu jusqu'au bout.


-Oh, mon cher, quel jardin splendide! Jamais je n'aurais pu rêver d'un tel endroit!
-Tout cela, c'est pour vous.


-Continons jusqu'à l'arche, ma douce.
-Je vous suis.


-Oh... C'est.... Mon aimé, quel vue incroyable!


-Et sachez, ma belle, que je ne possède qu'un désir : partager ce paysage avec vous.
-Un bien beau désir...


-Ma colombe, je souhaite partager avec vous plus que cette vue. La chose est difficile à exprimer autrement que par les faits...
-Je vous en prie, mon tendre aimé, faites-moi part de vos désirs les plus profonds.
-Eh bien...


-Je vous aime. Accepteriez-vous de partager toutes les beautés du monde avec moi? En un mot devenir... ma femme!
-Sainte Marie!!


-Oh, mon cher et tendre, bien sûr que j'accepte! J'accepte, même en échange de tous vos domaines!
-Dans ce cas, vous faites de moi la personne la plus heureuse en ce monde.


-Non, seulement la deuxième, il vous faudrait être dans l'au delà pour dépasser ma joie.


-Oh, mon amour, quel superbe journée!


-Je ne désire plus que vous, je ne souhaite plus que vous voir sourire, je ne pourrais plus faire qu'une activité : vous aimer, ma tendre.
-La beauté de cet instant est à jamais contenu dans ma mémoire, je le jure devant dieu. Tournons-nous vers la mer, mon amour.


-Voyez, mon cher, comme dame nature nous offre les beautés de toutes parts en cette heure. La vie est à nous désormais.

-Oui, à nous... à jamais.

Non seulement vous avez toucher mon dada avec le côté grec, ancien et un peu médiéval, mais le soucis du détail, la beauté, tout ça, bref wow ? J'ai été époustouflée et même si ce n'était qu'une demande en mariage, j'adorais les paroles, les vêtements, tout était parfait, ça fait romantique, c'est le genre de St-Valentin rêvé quoi ! Même si Fooks n'est pas totalement représentée et que c'est plus la personnalité et le style de Shloupi qui est mis à l'avant, je sais que c'est le style de St-Valentin que Fooks aimerait avoir un jour (et toute les filles au fin fond d'elles-mêmes aussi) et c'est pour cela que je vous ai donner la première place.




Vous avez déjà vos perles d'ajouter, pour les gagnants, dites-moi en MP quel titre spécialisé vous voulez, c'est votre cadeau ! Félicitation à tout le monde encore une fois et merci à tous d'avoir participer ! :D
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Liloo le Dim 16 Fév - 6:55

Bravo à Fooks et Shloupi    :P Votre place est mériter, la 2éme de Sleio et Leilan aussi ;)


Et Mione je rectifie, non toutes les filles ne veulent pas ça au fond d'elle même, moi j'aime sa chez les autres ! ^^
Mon chéri me demanderais en mariage devant le p'tit déj sa me serais complètement égal :P
(Mais de toute façon je lui demanderais avant, au moins je suis sur qu'il ne fera pas des truc que je veux pas, qui m'obligerais à dire non lol :D)
avatar
Liloo
Crevette bavarde

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 24
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://neo-and-toulouse.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Jx2-TLoove le Dim 16 Fév - 10:54

Bravo aux deux gagnants , belle participation !

Ah mince bon bah tampis on fera beaucoup mieux et attention la prochaine fois^^ le plaisir c'est d'y participer :D Cela ma fait plaisir pour ma part.
avatar
Jx2-TLoove
Petit poisson

Messages : 243
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 22
Localisation : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Heavyweather le Dim 16 Fév - 11:32

Bravo aux participants!
Je suis quand même contente d'avoir eu la troisième place!  :D 
Je suis du même avis que Liloo, Fooks et Shloupi méritent vraiment leur première place.
Au fait Mione, moi c'est Heavyweather, pas Heavyweater.  :lol!: 
avatar
Heavyweather
Plancton social

Messages : 281
Date d'inscription : 04/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Angélique le Dim 16 Fév - 12:18

Jx2-TLoove a écrit:Bravo aux deux gagnants , belle participation !

Ah mince bon bah tampis on fera beaucoup mieux et attention la prochaine fois^^ le plaisir c'est d'y participer :DCela ma fait plaisir pour ma part.
Oui bravo a tout le monde ! 

Oui désolé c'est de ma faute je n'avais pas trop compris ... mais ça ma fait plaisir aussi et au moins j'ai appris a te connaître :)
avatar
Angélique
Poisson de banc

Messages : 635
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 14
Localisation : Chez moi x)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Mione le Dim 16 Fév - 16:57

Navré Heavy :/

Sinon moi aussi je suis fière de vous ! Cinq participations a un concours qui durait une semaine, c'est assez formidable ! Très heureuse de vous avoir dans ma famille les gens ♥
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Invité le Dim 16 Fév - 17:03

Bravo à tous les participants  👅 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Angélique le Dim 16 Fév - 18:01

Mione a écrit:Navré Heavy :/

Sinon moi aussi je suis fière de vous ! Cinq participations a un concours qui durait une semaine, c'est assez formidable ! Très heureuse de vous avoir dans ma famille les gens ♥

Très heureuse de faire partie de ta famille :3 ♥
avatar
Angélique
Poisson de banc

Messages : 635
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 14
Localisation : Chez moi x)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Mione le Dim 16 Fév - 18:05

Ahhhh que je vous aimes ! <3 C'est à ça que sert la St-Valentin mes amies, montrer même l'amour sur un forum !
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours secret de la Saint-Valentin !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum