L'amour impossible d'Elyssa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour impossible d'Elyssa

Message par Sora le Mer 6 Aoû - 0:41

Bonjour/bonsoir!   

J'ai écrit une petite histoire que j'avais envie de vous partager. Il n'y aura jamais de suite, j'ai écrit ça comme ça, mais j'espère que ça va vous plaire. Bonne lecture!   

L'AMOUR IMPOSSIBLE D'ELYSSA:



Mon nom est Elyssa. Un seul mot ne peut pas me décrire. Il n'englobera pas entièrement ce que je suis. «Moi» englobe les autres qui l'utilisent. Je ne suis pas comme eux. Mon prénom appartient aussi à ceux qui ont le même. J'aurai bien beau avoir le prénom le plus original, il y a quelqu'un qui finira par se l'approprier. Je pourrai inventer un mot pour me décrire, encore là un beau jour, quelqu'un me volera cette propriété. Si cela arrive, si quelqu'un peut s'identifier à ce mot inventé, c'est que j'aurai oublié une partie de ce que je suis, car il n'existe pas deux humains pareils sur cette planète...



Je me sens un peu comme un objet. On se sert de moi pour travailler et servir un monde qui s'écroule peu à peu. Des bouts de papier gouvernent les humains. On se sert de mon corps, de ma vie, de mon temps, pour m'obliger à faire des choses que je ne veux pas faire. J'en ai marre. Je veux sortir de ces obligations et fuir, loin, très loin. Quelque part où personne ne pourra me dire quoi faire. Quelque part où tout ça n'aura plus raison d'être, où l'argent n'existera pas, où le temps ne me glissera pas entre les doigts. Ici, j'ai l'impression d'être spectatrice d'une vie qui n'est pas la mienne. Je ne peux même pas agir pour changer cela. Je suis là pour les autres, aucunement pour moi. Je n'existe pas aux yeux des autres.



Tu oses te révolter? On va te faire taire. La liberté d'expression ne sont que des mots en l'air. Tu suis ce chemin ou tu t'en vas. Pas quelque part de joyeux, non, quand je dis partir, c'est disparaître complètement de la surface de la terre. Même l'enfer semble plus joyeux que ce qu'on peut vivre ici. Je me souviens encore de ces années à l'école où les autres se moquaient de moi pour des raisons futiles. Parce que je ne suis pas pareille qu'eux. Je n'ai pas envie d'être un stupide mouton comme tout le monde. Je veux mordre et montrer que la vie sur Terre peut être différente. Mais... J'ai peur. Si peur sans toi...



Je manque de courage. De persévérance. Le monde est tellement ancré dans des convictions stupides et laides. J'aimerai inculquer les bonnes manières aux gens, montrer à quel point le monde est beau lorsqu'on si attarde. Que le bonheur est si facile à atteindre. Que la vie peut avoir un sens. Avec toi à mes côtés, nous aurions vaincu toutes les têtes de mule, on aurait pu faire de grandes choses. Si seulement tu étais encore là, ça ne serai pas pareil... Peut-être que tout ceci est un rêve interminable, je ferai n'importe quoi pour t'avoir à mes côtés... Je ne veux pas mourir. Ça serait leur donner la victoire, ce que je ne peux aucunement leur laisser. Je sais que je dois me battre, mais je ne pourrai pas changer le monde seule. Je peux faire une différence et c'est ce que je vais faire pour toi, mon amour. Je me battrai jusqu'au bout pour changer la vie d'au moins une personne, en espérant qu'elle poursuive le chemin que j'aurai commencé à défricher. Je souhaite que peu à peu, le monde renaisse en étant meilleur, un lieu où même le paradis semblerai fade à côté de lui. Je veux que ça soit un endroit où chaque personne vit sans soucis...



Un mouvement détourna mon attention. Un animal déguerpit rapidement sans que j'aille eu la chance de l'apercevoir. Un petit sourire apparu sur mes lèvres. Je pris mon appareil photo. Je décida d'aller dans des endroits plus reculés de la ville, où la végétation est à son maximum, pour prendre quelques clichés. J'étais photographe professionnelle. J'aimais prendre des photos choquantes pour les montrer au reste du monde. C'est mes preuves. Parfois, j'aimais aussi prendre des photos qui montrent toutes les belles choses qu'on oublie. On s'habitue si vite à ce que l'on a sous le nez...



Je me promenais sans but ce jour-là. Je ne savais pas trop quoi faire. Tout me semblait las, inutile, vide de sens. J'essaye d'être forte sans toi. C'est parfois plus dur qu'on peut le croire. Même le temps a de la difficulté à guérir cette blessure profonde. J'arrive juste à penser à autre chose, mais lorsque je vois nos photos, tout me revient en mémoire et ces satanées larmes reviennent m'attaquer. Je n'en peux plus de pleurer ou de faire semblant. Je veux m'évader, mais où? De toute façon, je ne ferai que fuir et tout reviendra au même...



Sans m'en rendre compte, je me suis rendue à l'endroit que j'ai évité depuis ton départ. T'en souviens-tu? Ici même, nous nous étions promis en mariage. Jamais nous nous arrêterons de nous aimer. Tu m'avais fait la promesse. Je suis loin de l'avoir oublié. Je ne regrette pas de t'avoir laissé la bague. Tu as emporté avec toi un morceau de moi, comme ça, je suis sûre que tu as compris que je resterai à jamais à tes côtés et que tu seras dans mon cœur pour toujours. J'ai décidé de prendre en photo cet endroit. Je ne veux pas t'oublier. Je ne veux pas oublier aucun des souvenirs que j'ai avec toi. J'essaie de te garder le plus proche possible de mon cœur, car c'est là où est ta place. Je peux carrément apparaître comme quelqu'un de désespéré, mais je m'en fous. Mon apparence est loin d'être quelque chose de vraiment important dans ce bas-monde. Je me suis depuis longtemps détournée des standards que les humains veulent se fixer. C'est idiot et complètement stupide.



Je me suis assise devant l'arbre. Je vois encore la gravure qu'on y a faite. «E + R» dans un petit cœur. Je me sentais mal de faire cela à un arbre, mais tu m'as assuré qu'il était mort. Je t'ai crue. Il est mort depuis longtemps, mais il tient toujours debout. Je crois que c'est un signe. Je resterai debout aussi longtemps que celui-ci le sera. Il a beau être mort de l'intérieur, il n'en reste pas moins qu'il est encore là. Il me fait penser à moi. Je sais que je ne suis qu'une coquille vide qui tente de reprendre vie. C'est impossible depuis ton départ. Je vis en me laissant emporter par le flot du temps. Je n'attends que le moment où ça sera mon tour.



J'ai fait un scrap-book de nous, ainsi qu'un avec des photos qu'on a prise ensemble pour tenter de changer le monde. Le premier est sur ma table de chevet, le deuxième, je l'ai laissé à un endroit où j'espère que le monde le trouvera et le lira. C'est le mieux que j'ai pu faire. Je croise les doigts... Si ça peut changer la vision d'au moins une personne, j'en serai heureuse. J'ai aussi publié quelques photos dans le journal avec des descriptions et j'ai plus d'une dizaine de portfolios remplis de photos de toutes sortes. Quand je parle aux gens, je leur montre ces photos et je tente de leur faire comprendre qu'on ne peut plus se fermer les yeux. Parfois, ça fonctionne, d'autres fois, non. J'ai aussi fait une œuvre d'art. Et oui, je crois que tu serais fier de moi! Quand nous avons voyagé et que nous sommes tombés dans un pays en guerre, nous avions pris des photos des enfants morts à cause des soldats qui leur tiraient dessus pour s'amuser, parce qu'ils venaient du pays ennemi. Sais-tu ce que j'ai fait avec ces clichés? Je les ai mis dans une boîte noire, et j'ai décrit les photos. Personne ne peut les voir, mais ils savent ce qu'elle contient. Ça les frustre de ne pas pouvoir voir, mais c'est fait exprès. C'est une métaphore, vois-tu? Tout le monde sait à quel point c'est atroce de faire la guerre, mais ils se ferment tous les yeux. Grâce à cela, je vis aisément sans vraiment avoir à me préoccuper de l'argent. Justement, tout ce temps libre, je le passe à penser à toi. Tu me manque affreusement. J'aimerai te supplier de revenir, mais tu ne le feras pas. Je me souviens de cette journée comme si c'était hier. À chaque fois que je me réveille, j'espère être sortie de ce cauchemar. C'est peine perdue.



Ce jour-là, tu m'as souris et embrassée avant d'aller chez ta mère. Elle avait besoin d'aide pour réparer sa télévision et tu as proposé ton assistance. J'aurai bien voulu t'accompagner, mais tu m'as dit de rester à la maison, car ce ne sera pas long. Tu n'es jamais revenu. J'appris plus tard par la police que ta mère souffrait de démence, que tu vivais avec ce fait depuis ta plus tendre enfance. Ta propre mère, parce que vous vous engueuliez sur le fait que je portais ton enfant alors que nous n'avions pas d'emplois stable, t'as lancé un couteau de cuisine que tu as reçu en pleine gorge. Tu es mort au bout de ton sang.
Je me maudit à chaque fois de ne pas être venue, pour empêcher cela. Rien à faire, c'est trop tard. J'ai perdu l'enfant quelques semaines après ton enterrement. Je suis là, seule, sans personne pour me soutenir. Je suis orpheline depuis la petite école et tu as été ma bouée de sauvetage. Je suis à nouveau seule. Je suis condamnée à être seule. Nous sommes plus de sept milliards de personnes et aucune ne fait attention à moi.




Je vis pour faire de ton rêve une réalité. J'utilise mon argent gagné pour rendre les enfants qui, comme toi et moi, ont dû passer à travers d'épreuves difficiles et qui ont besoin d'aide. J'ai un groupe qui m'aide et ensemble ,nous essayons, avec les dons qu'on nous envois, d'aider les enfants partout à travers le monde. Nous avons déjà réalisé de grandes choses et juste à y penser, j'ai ces larmes qui remontent. Je t'aime fort, nous nous reverrons un jour.

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour impossible d'Elyssa

Message par alvi11 le Mer 6 Aoû - 9:24

   c'est trop beau !!
avatar
alvi11
Petit poisson

Messages : 248
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour impossible d'Elyssa

Message par Sora le Jeu 7 Aoû - 4:57

Hihi merci! J'ai eu un élan d'inspiration ^^

_____________________________________________
She's in the Class A Team, stuck in her daydream and been this way since eighteen, but lately her face seems slowly sinking, wasting, crumbling like pastries and they scream ''the worst things in life come free to us''.
Anna May ou la Vérité toute crue, Une vie de colocataires et mon portfolio personel sont par là!
avatar
Sora
Descendance royale

Messages : 585
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 21
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour impossible d'Elyssa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum