L'arbre de notre vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arbre de notre vie

Message par Mione le Lun 27 Jan - 2:39


L'arbre de notre vie


Spoiler:
C'était un bel avant-midi de printemps, un après-midi normal, ensoleillé, une température adéquate. La famille Stevens, dans leur ranch tout près de l'extrémité d'Appaloosa Plain, s'occupait de leurs affaires habituelles lorsque Marjorie Hasting, la voisine vint demandé à Margaret si elle pouvait garder son fils, Jude, afin qu'elle et son mari puisse aller au centre-ville faire les courses. Elle gardait souvent les enfants des Hasting (Depuis longtemps oui, les trois autres sont à l'université.), donc elle accepta avec le sourire, surtout que ce petit bonhomme avait l'âge de ses derniers jumeaux, Mio et Rubis. Tout ce passa bien et les enfants jouèrent alors que Miles s'occupait de Tamsie, leur chien et que Margaret nourrissait les poules et Breaze, le futur cheval de Rubis (ils comptaient lui offrir pour son 8e anniversaire). Ce n'est que vers 14h, lorsque les parents de Jude ne furent pas revenu, que Margaret commença à s'inquiéter. Ce ne fut pas longtemps, puisque les policiers arrivèrent quelques minutes après. "C'est une tragédie" qu'ils dirent et répétèrent. Une sorcière de Moonlight Falls en vacances voulait faire des tours de magie pour amuser les gens, mais son sortilège fut mal dirigé et l'épicerie du coin fut prise par les flammes. 13 victimes furent déclarés. C'était un choc pour la mère, Jude était maintenant orphelin, comme certains autres enfants. Le policier demanda à parler avec le garçon, seulement âgé de six ans. Ce ne fut pas long que le petit compris que ses parents ne reviendraient pas, qu'il était tout seul. Il se mit à pleurer, mais Rubis essaya de le consoler, sans vraiment y arriver.

Les policiers demandèrent à Miles et Margaret d'aller porter Jude à l'orphelinat du quartier, que des gens spécialisés en prendraient soin et pour lui trouver une nouvelle famille, mais le couple n'était pas d'accord. Unanimement, ils décidèrent de garder le pauvre garçon, dont le destin semblait avoir été cruel pour son si jeune âge. Les jours passèrent, puis les semaines, les mois. Jude restait inconsolable. Il réclamait souvent ses parents, mais Rubis était toujours dans les parages pour essayer de consoler son ami.

La vie reprenait son cours. Les enfants grandissaient, la ville se remettait de ses peines et tout semblait se remettre en place. Un couple d'un certain âge emménagea dans l'ancienne maison des Hasting, mais Jude ne semblait plus s'en soucier. Il passait le trois quart de son temps avec Rubis, l'autre quart il dormait ou discutait avec Mio. Il avait trouvé en Rubis, une meilleure amie, une complice même. Toujours là pour lui, elle partageait souvent sa part de gâteau au chocolat avec son ami quand celui-ci perdait le moral, mais ça ne durait pas longtemps. C'est donc ainsi que la journée de l'anniversaire de Jude, qu'il lui dit quelque chose qu'elle était certaine, elle n'oubliera jamais.
-Merci Rubis, pas d'être mon amie, d'être dans mon coeur.

Ils grandirent, s'amusèrent, apprirent, furent triste, mais ils étaient toujours ensemble, tel des inséparable, prêt à n'importe quel danger que la vie pourrait leur apporter, ils n'avaient pas peur, car ils savaient qu'ensemble, ils étaient invincibles. Miles rigolait souvent en les appelant les "copier-coller" défectueux, en vue de leur sexe différent, mais ça les faisait toujours rire. L'âge semblant les suivre, les mains dans les mains, ils évoluèrent vers des câlins amicaux, puis vers ceux moins amicaux, pour leur âge du moins.

Les sorties entre amies d'école finirent par des rendez-vous à deux, des petits moments volés ici et là. Les câlins se firent plus colleux, cherchant toujours à se rapprocher de plus en plus, ils finissaient toujours la soirée dans les bras l'un de l'autre à parler de tout et de rien jusqu'aux petites heures de la nuit ou jusqu'à tant que Morphée viennent leur implorer le sommeil. Souvent, ils se réfugiaient sous leur arbre dont les feuilles orange, rouge et jaune leur rappelait leur saison préférée : L'automne. Ils y étaient souvent, tout le temps même, mais quand ils souhaitaient avoir un peu plus d'intimité, c'est vers la plage du comté qu'ils se réfugiaient. Personne n'y allait depuis que le seul maître nageur qualifié pour les rivières se noya lors d'un sauvetage, ainsi, personne n'osait se baigner et personne ne se pointait. Eux, ils se réfugiaient sous le pontons et ils parlèrent, encore et encore.

C'est durant ces moments-là que c'était le plus intense, romantique même. Les yeux vibrant d'excitation, d'interdit, d'intimité. Entre eux, ils pouvaient se sentir seuls sur la terre. Ils pouvaient se regarder, sans rien dire, ils pouvaient se comprendre quand même. Ils savaient depuis longtemps qu'ils étaient amoureux l'un de l'autre, c'était flagrant, mais aucun des deux ne semblait vouloir prendre les devants, trop peur de risquer une vieille amitié, peut-être simplement pour une histoire d'amour d'adolescence. Rubis y pensait, souvent même de lui avouer ses sentiments, mais c'était le seul sujet où Jude n'était pas au courant de toutes ses pensées, c'était son petit secret et elle se disait souvent, qu'il ne lui en voudrait jamais, pour quoique ce soit au monde.


Gardant toujours ses sentiments pour elle et les siens pour lui, les semaines passèrent et les cours reprenaient, pour le malheur des trois adolescents de la maisonnée. Cette année était leur avant-dernière, le bal de promotion l'année prochaine, ainsi que leur diplôme pour aller sur le marché du travail ou bien à l'université. Rubis s'inquiétait de plus en plus vis-à-vis Jude. Il avait été élu le garçon le plus beau de l'école et toutes les filles lui couraient après, elle avait peur de se le faire prendre, mais elle doutait aussi de ses sentiments envers elle, la considérait-elle comme sa meilleure amie ou bien comme une future copine ? Elle hésitait et son anxiété commençait à paraître. C'est donc ainsi que Jude amena Rubis sous leur arbre pour discuter, mais il ne se douta pas une seconde de la tournure des événements. Dans une action spontanée, Rubis embrassa Jude, pour la toute première fois. Leur premier baiser, un vrai et beau baiser.


-Je pensais que... Je ne savais pas... J'attendais ça depuis un moment Rubis...
-J'avais peur... J'hésitais... Je ne voulais pas briser notre amitié.
-Je pensais la même chose
Ayant mis ses bras autour du cou de celui qu'elle pouvait maintenant appeler son amoureux, ils se regardèrent droit dans les yeux durant un moment, savourant la spontanéité de la jeune fille, savourant leur jeune vie et les petits moments agréables qui pouvaient en découler.

Dans ses yeux à elle, on pouvait voir tout l'amour qu'elle lui portait, dans son regard à lui, il semblait y avoir une pointe d'incertitude et de peur dans tous les sentiments de joie, de désir et d'amour qu'il ressentait pour sa meilleure amie. Elle aussi, elle s'inquiétait, c'était mettre à risque tout ce qu'ils avaient construit, mais elle était certaine, en ce moment, que leur amour durerait longtemps.



1 an plus tard

C'est en cette même période de l'année, juste après le début des cours que Rubis et Jude prirent du temps pour souligner leur un an de couple. Maintenant à 17 ans, rendu des jeunes adultes, ils voient de proche leur avenir ensemble. Ils eurent quelques chicanes de couple, un peu de jalousie, toujours des craintes, mais ils avaient passé par-dessus tout et voulait y aller un jour à la fois, sans vouloir voir plus loin. C'est cette journée d'octobre, anormalement chaude, que Jude amena sa bien-aimée sous les étoiles, pour un rendez-vous romantique de fin de soirée, la famille leur ayant laissé la maison jusqu'à une certaine heure.


Voyant son petit-ami ce tortiller un peu, la jeune demoiselle lui demanda ce qu'il avait, il semblait nerveux, inquiet aussi, mais ça, il l'était tout le temps. Quand il l'a regarda avec un sourire mis moqueur, mis anxieux, elle lui sourie à son tour, il était craquant lorsqu'il faisait ça, mais ça voulait aussi dire qu'il avait quelque chose à lui demander et ça ne tarda pas.
-Je... Je me demandais si tu voulais venir avec moi. Dans la grange. Avec moi dans la grange.
Rubis, le regard surpris, devant l'hésitation dans la voix de son copain, mais aussi à la proposition. Pour les 15 ans du jeune homme, Miles et Margaret avait rénover le deuxième étage de la grange pour permettre à Jude d'avoir sa propre chambre. Étant un lève-tôt, il s'occupait de Breaze, qui dormait le plus souvent en bas pour ensuite partir à l'école. C'est là que Rubis et lui se réfugient lorsqu'il pleut, cachés dans les broussailles de foins. Elle savait ce qu'il avait en tête avec cette proposition, mais elle savait que rien de mal intentionné se cachait derrière. Ils en parlaient depuis un moment et elle ne se sentait pas prête, mais ce soir, oui elle l'était, elle ne pensait juste pas ne pas atteindre le lit. Ils finirent ensemble dans la botte de foin, amoureux comme jamais.

Quelques mois plus tard, vers février, l'hiver tardait à pointer le bout de son nez, encore pire, il fait 30 degrés à l'extérieur, les scientifiques disaient que c'est le réchauffement de la planète, mais ça fait plaisir à Rubis qui est malade depuis quelques semaines. Nausées, bouffées de chaleur, fatigue et ça se comprend avec tous ces examens et les études. Mio et Jude sont chanceux, ils sont en France pour un voyage culturel avec l'école, mais puisque Rubis avait manqué trop d'école et raté plusieurs devoirs, elle ne pouvait pas se permettre ce voyage. C'est donc ainsi qu'elle se retrouvait, réfléchissant, seule. Sans sa moitié, elle avait l'impression d'être vide. Deux semaines et il reviendra qu'elle se disait, en attendant elle devait réfléchir à elle, à lui, à eux.


Trois jours exactement qu'elle pleurait. Trois jours long, interminable et horrible. Que va-t-elle dire ? Que va-t-il dire ? Comment lui dire ? Comment s'arranger ? Elle n'en savait rien. Quand Margaret et Miles furent au courant, ils paniquèrent, mais sa mère fut là pour elle, elle ne dit rien et la consola, c'est tout ce que Rubis demandait. Ses parents allaient chercher les garçons à l'aéroport, en attendant, elle devait se changer, car même sa salopette ne lui fait plus tellement elle avait grossit. Maintenant qu'elle est au courant, tout semble maintenant être plus clair. Ainsi donc, quand Jude arriva, ils allèrent à l'arbre, mais ce n'était pas le temps des embrassades, des câlins et des minouches d'adolescents. Ils devaient parler.

-Tu as changer de robe ? Je... veux pas être méchant ma puce, mais... tu ne trouve pas qu'elle te grossit un peu ? Non pas que tu as grossis ! C'est pas ce que je voulais dire, c'est simplement que...

-Jude, je n'ai pas grossis ! Je suis enceinte ! Enceinte Jude ! On a foiré ! On a totalement foiré ! Je ne sais pas quoi faire... Jude ! Un bébé !

-On va s'en sortir hein ? Tu ne me laisseras pas ? Jure que tu ne me laisseras pas ! J'ai besoin de mon meilleur ami ! Je suis désoler ! Tellement désoler ! Je pensais pas... J'imaginais pas... Comment ? Pourquoi ? C'est... Oh mon dieu... Je t'en pris ne m'abandonne pas !

-Je ne veux pas avorter, c'est... malsain... c'est vivant... comprend moi... Je ne veux pas que tu me laisse tomber je t'en prie ! Je t'aime et... On va s'arranger ! Je te promet on va trouver un moyen...
-Rubis... Je...

-J'ai besoin de toi ! Jude ne me laisse pas !
-Je ne te laisserais pas tomber. Je t'aime et... c'est surprenant, effrayant, terrifiant même, mais c'est notre bêtise à nous deux, je croyais avoir fait ce qu'il fallait, c'est à moi de m'excuser... Calme-toi, on.... on va s'en sortir, calme-toi

Jude faisant du mieux qu'il pouvait malgré le choc de la situation pour calmer Rubis. C'était une dur affaire de découvrir qu'on est enceinte à 17 ans et que tout est précipité.
-Je suis là d'accord ? Je ne suis pas ce genre de gars là Rubis, je suis ton meilleur ami, je t'aime, je suis là, t'en fais pas, on va s'arranger, tout ira bien, on va être heureux. Prenons ça un jour à la fois, un jour à la fois ma belle, une chose à la fois, calme-toi
-J'ai peur...

-Je sais... Moi aussi j'ai peur ma puce, mais... tout va bien aller, fait nous confiance, fais moi confiance. Tout va bien aller.
-Je te fais confiance... Oui je te fais confiance.
Des semaines avaient passé depuis, le printemps était revenu et Rubis avait un ventre de plus en plus rond. Elle avait demandé à ce qu'elle puisse faire l'école à la maison, en programme supervisé, pour ne pas avoir le jugement des autres, mais Jude refusa qu'elle manque le bal, alors ils s'y attelaient déjà. Pour l'instant, le jeune futur papa semblait déjà gaga de sa future progéniture, dont le sexe était toujours inconnu, Rubis avait refusé de le savoir, seulement Mio était au courant, c'était lui qui avait accompagné la jeune femme chez le médecin et celui-ci dévoilait le secret à Jude pour 100 billets et bien sûr celui-ci refusa, il se résigna donc à attendre jusqu'à l'accouchement de sa belle pour le savoir, mais il profitait de chaque petit moment pour ressentir son bébé. Rubis en avait que marre des "Est-ce qu'il bouge ? Non ? Oh... Et puis maintenant ? Il bouge ? Est-ce qu'il gigote ? Un peu ? Pas du tout ?" presque 50 fois par jour, en fait, la jeune femme avait déjà peur du genre de paternel possessif il pourrait être. Si c'est une fille, elle craignait déjà le pire.

-Est-ce qu'il bouge ?
-Haha ! Oui chéri le bébé bouge ! J'accouche dans trois semaines, c'est normal qu'à ce stade, qu'il n'en fasse qu'à sa tête

-"Il" comme garçon ?
-Non Jude ! "Il" comme bébé !
-Alors c'est une fille ?
-Je ne sais pas ! Ça pourrait bien être un extraterrestre qui sait !
-Quoi ? Tu me le dirais hein ?
-Bien sur que non !
Tout était prêt pour l'arrivée de ce bébé surprise. Le choc était passé, l'attente était la bienvenue et la joie aussi, malgré l'âge des deux parents et de leur situation bien précoce, l'arrivée d'un bébé reste un moment de bonheur, grand et chaleureux, ils étaient amoureux et déjà semblait former une famille, sans être prêt, ils étaient prêts, mais avant l'accouchement, c'était le bal et il était prévu deux jours avant la date fatidique, ce qui stressait toute la famille. Ne pouvant pas porter la robe qu'elle avait prévue, elle emprunta une robe que sa mère avait porté lors du deuxième mariage de son très plus vieux frère Roméo (La première étant décédée, il se remaria.) La robe lui allait à merveille et mettait son ventre en valeur, ce qui comblait de joie Jude, qui semblait au bout de l'extase de voir sa bien-aimée porter aussi bien la grossesse, il lui lança même en farce d'en avoir 25, elle n'était pas du même avis.

Comme tout les classiques, l'accouchement arriva plus vite que prévu et les contractions débutèrent en plein milieu de la nuit et n'ayant aucun transport pour aller à l’hôpital, c'est dans la grange que Jude essaya de réconforter Rubis.

-Tout va bien aller
-J'ai mal Jude... Ça fait tellement mal
-Je sais...
-Non bordel tu ne sais pas ! Oh !!! Ça fait mal !
-Ça va aller, fait comme moi, le petit chien, fait comme Tamsie comme quand elle a chaud.
-Ma pauvre, j'espère qu'elle n'est pas là, car elle va se vexée par l'imitation !

-Je suis là
-Tu es là
-Tout va bien aller
-Tout va bien aller

-Regarde-moi dans les yeux. Je suis là, tout va bien aller, j'ai confiance en toi.
-J'ai confiance en toi aussi
C'est dans les couleurs de l'aube que Rubis mis au monde une petite fille. Margaret et Miles arrivèrent à temps pour amener la jeune maman à l'hôpital où on lui dit que tout était parfait, que les deux filles étaient en parfaite santé. Lorsque Mio rentra à la maison, il entendit Rubis et Jude se disputer sur le nom. Un voulait Lila, l'autre voulait Grace, ils en conclurent un nom composé. La jeune nouveau-née Hasting se prénommait Lila-Grace. Le couple de nouveau parent, était heureux, en santé, bientôt diplômée, la vie devant eux.

Ainsi donc, après la remise de diplôme, il ne fut pas étonnant du tout de voir Jude demander Rubis en mariage. C'était prévu avant l'arrivée de Lila-Grace, mais celle-ci avait rempli un petit trou qui n'était supposé qu'être comblé quelques années plus tard, mais si elle était là, c'était parce que le destin l'avait décidé ainsi. La jeune femme dit oui. Épouser son meilleur ami, ce n'est pas tous les jours que cela arrive, il faut en profiter, être heureux et simplement comblé de bonheur. Il la demanda en mariage sous leur arbre, là où tout avait commencé, là où ils grandissaient avec lui, ils savaient qu'ils ne lui en restaient peut-être pas pour longtemps, mais il était là et ils en profitèrent.

Le mariage fut mis au calendrier trois ans plus tard, pour leur laisser le temps de profiter de leur jeunesse, de ne pas être cataloguée, mais le mariage fut avancé cinq mois avant la date prévue, car Rubis tomba enceinte de leur deuxième enfant, qui s'avéra être des jumeaux, qu'ils prénommèrent Cory et Calvin. Ne voulant pas un gros ventre pour son mariage, ils se marièrent en avril, au coucher du soleil, qui se coucha plus tôt que prévu, comme à l'habitude, ce fut sous leur arbre dont la marque était empreinte à tout jamais de leur amour.




Les années ont passées depuis leur mariage et Rubis et Jude sont maintenant âgés, retraités, mais toujours aussi amoureux que le premier jour, lorsqu'elle a essayé de consoler un petit garçon, rendu orphelin. Leur dernier fils, Austin, vient d'épouser une belle européenne au nom de Mirabeille et elle a mis au monde une jolie fille qui porte le nom de Judith. Celle-ci ressemble à sa mère de A à Z, au malheur de Austin. Le couple eurent finalement 25 enfants, comme le souhaitait Jude, même si c'était en blague, elle a suivi les pas de sa mère et Austin pense faire de même avec Mirabeille, mais va peut-être laisser la place à sa soeur d'un an son ainée, Katalyne, mais rien n'est sûr encore, pour l'instant, ce qui est sûr, c'est que pour la première fois depuis presque 10 ans, Rubis se sent comme la première fois qu'elle a tenue Lila-Grace dans ses bras, toujours sous le même arbre.

C'est cinq ans plus tard que je suis retournée voir l'arbre. Il avait commencé à dépérir et il allait mourir dans l'année, mais en ce moment l'hiver commençait, la neige était déjà sur le sol. On était en novembre et j'ai vu les tombes. De leur début à leur départ, ils furent ensemble. Amis. Complice. Meilleurs Amis. Amoureux. Amant. Parent. Famille. Grand-Parent. Cet arbre aura suivi leur vie, leurs peines, leurs joies, leur amour. Malgré les épreuves, malgré les doutes et les peurs, leur amour n'aura pas souffert, il aura grandi. Avec eux, l'arbre en avait terminé, avec eux, il avait donné tout ce qu'il pouvait, dans un sens, j'ai toujours pensé que cet arbre les avait réunis. Oh oui. Rubis Stevens et Jude Hasting était fait l'un pour l'autre. Dans la vie. Et dans la mort.

Sur les tombes il fut marqué :
Merci Jude, pas d'être mon ami, mais d'être dans mon coeur
Merci Rubis de m'avoir fait confiance


Fin

Précisions à lire à la fin (sinon sa gâche le punch du récit !)
Spoiler:
Premièrement, la petite fille qui joue Judith est en fait Lila-Grace, mais avec les cheveux teint avec les couleurs de la futur maman de Judith (qui risque d'être le bébé #51). J'ai fais vieillir Jude et Rubis pour le récit, mais ils ont bel et bien retrouvé leur âge normal, ne vous inquiétez pas. Ce qui m'amène à mon autre point : Ils ne sont pas mort pour vrai. J'ai fait le mode débug pour des tombes, c'est pour ça que c'est des tombes avec des flammes, bref j'ai pas regarder plus loin en fait, c'est juste un détail :whistling: Pour la "teen pregnancy" de Rubis, c'était à tout hasard T_T J'avais régler dans la partie pour une autre famille et l'ayant pas changer, j'ai fait "cool mes ados peuvent faire crac-crac" sans me poser de questions. Quand j'ai entendu la clochette j'ai fait "QUOI ?" et puis j'ai paniqué. Étant contre l'avortement (Si, si même dans les sims :sisi: ) je n'ai pas utiliser le Master Controler et j'en ai profiter pour le récit. Bref, c'était ça qui est ça. Ah j'oubliais. Les parents de Jude sont vraiment mort incendier et par accident (une sorcière qui expérimentait le pouvoir du feu T_T), voir que le jeu voulais que je fasse cette mini histoire :lol:
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de notre vie

Message par Jx2-TLoove le Dim 16 Fév - 17:29

Coucou Mione, Je me demander qu'elle histoire t'avais faite et oui c'était celle là je l'avais déjà lue et vraiment elle est magnifique, ça me rappel un Film mais je ne sais plus le titre ^^" Bref.. Tellement belle comme histoire ou ils sont petits de véritable amis et PAAM un enfant .. ils vieillisse un peu un mariage et ainsi de suite , et leurs tombes a l'arbre ou tout une vie c'est faite, crée entre ces deux jeunes gens.
avatar
Jx2-TLoove
Petit poisson

Messages : 243
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 21
Localisation : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de notre vie

Message par Mione le Dim 16 Fév - 18:14

Oui, j'ai aussi participer au défi de Février. Sinon c'est très gentil de ta part, je ne savais pas que tu l'avais déjà lue, surement sur FS3 ^^'

Pour un film, oh bah moi ça ne me dit rien, mais encore merci pour ton commentaire :3
avatar
Mione
Déesse de la mer

Messages : 1665
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://simplicity.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de notre vie

Message par Jx2-TLoove le Dim 16 Fév - 18:59

de rien, non non ici il y a quelques jours j'ai lus et je croyais avoir commenter mais non au final je me suis rattraper aujourd'hui :). J'essayerai de trouver le titre du Film. 5 ans après ou un truc du genre ...
avatar
Jx2-TLoove
Petit poisson

Messages : 243
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 21
Localisation : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de notre vie

Message par Liloo le Mar 18 Fév - 8:19

Waouh Mione tu t'est surpassé la :P J'adore ! C'est magnifique !
avatar
Liloo
Crevette bavarde

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 23
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://neo-and-toulouse.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de notre vie

Message par Sarah_009 le Mer 14 Jan - 13:35

C'est une histoire fantastique !
avatar
Sarah_009
Petit poisson

Messages : 163
Date d'inscription : 03/12/2014
Localisation : Derrière l'écran de mon ordi

Voir le profil de l'utilisateur http://legacys.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de notre vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum